Giverny : la propriété des époux Balkany cambriolée

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.Pointel (avec AFP)

Alors que Patrick Balkany est en prison et sa femme à l'hôpital, la propriété des époux, le moulin de Cossy à Giverny (Eure), a été la cible d'un cambriolage dans la nuit de jeudi 10 à vendredi 11 mars 2022. Une enquête a été ouverte.

Patrick Balkany en prison. Son épouse hospitalisée. L'occasion était trop belle pour les cambrioleurs. Le personnel de maison de la propriété des époux Balkany, à Giverny (Eure), a découvert vendredi matin, le 11 mars 2022, que leur propriété avait été cambriolée pendant la nuit.

Une enquête ouverte

"Les constatations viennent de se terminer sur place, le domicile est vaste. La gendarmerie est saisie de l'enquête. Les cambrioleurs n'ont pas déménagé la maison, cette dernière étant occupée par du personnel de maison", a indiqué une source proche du dossier à l'AFP, confirmant l'information de nos confrères de France Bleu Normandie.


Le montant du préjudice "est en cours d'évaluation", a-t-on précisé, ajoutant qu'"aucun suspect n'a été interpellé à ce stade".

Patrick Balkany est incarcéré depuis début février. Après avoir effectué cinq mois de détention pour fraude fiscale puis d'être libéré sous bracelet électronique pour raisons de santé, l'ancien maire LR de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) est retourné en prison en raison de nombreux manquements à ses obligations, selon la justice.

Son épouse, Isabelle, est hospitalisée depuis début février et son placement sous bracelet électronique a également été révoqué.

Que cache le moulin de Cossy ?

Au cœur du scandale de l’affaire de blanchiment et de fraude fiscale aggravée, ce bien situé à Giverny regorge de trésors. Cette luxueuse propriété de quatre hectares avec piscine, court de tennis et green de golf est évaluée à plusieurs millions d'euros.

Depuis qu'ils en ont fait donation à leurs enfants dans les années 1990, Patrick et Isabelle Balkany ne sont plus propriétaires de cette résidence, mais en gardent l'usufruit.

Le bien immobilier avait été saisi en 2015 par la justice dans le cadre de l'enquête pour fraude fiscale. Les époux Balkany étaient soupçonnés d'avoir déclaré une valeur très inférieur à la réalité. 

Avant de céder le moulin à leur enfants, les époux Balkany l’avait déclaré à 150 000 euros, après l’avoir acheté 1,5 millions de francs (229 000 euros), en 1986,  selon Libération. Toujours selon le quotidien, ayant interrogé un ami de l’ancien couple, le moulin vaut beaucoup plus aujourd’hui. Après rénovation, il est estimé   jusqu’à « 7 à 8 fois » son prix d’achat.

Lors de la saisie du bien : des montres, des tableaux de maîtres et du mobilier Louis XVI.

C'est dans ce manoir que les époux étaient assignés à résidence sous bracelet électronique depuis mars 2021. Un aménagement de peine dont ils bénéficiaient suite à leur condamnation à 3 ans de prison pour fraude fiscale. Mais ces derniers n’avaient pas respecté les règles, comme par exemple les horaires de sortie et avaient manqué des rendez-vous avec le Service pénitentiaire d’information et de probation (SPIP). Une absence d'effort vis à vis du remboursement des sommes dues au Fisc avait également été constatée.