• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Sébastien Lecornu : « les gilets jaunes, ça n’existe pas ! »

Sébastien Lecornu invité de Dimanche en politique du 12 mai 2019. / © F3 Normandie
Sébastien Lecornu invité de Dimanche en politique du 12 mai 2019. / © F3 Normandie

Invité de Dimanche en Politique (émission du 12 mai 2019), Sébastien Lecornu ministre chargé des Collectivités Territoriales est revenu sur le mouvement des gilets jaunes et les mesures fiscales annoncées par Edouard Philippe.

Par MR

Le Vernonnais Sébastien Lecornu a animé l’intégralité du grand débat national lancé dans son département en janvier 2019. Invité de l’émission Dimanche en politique, il est revenu sur cette expérience et les attentes des Français.
 

Les gilets jaunes ça n’existe pas, ce n’est pas une association, ce n’est pas un mouvement

Le débat national était un débat pour toute la nation : pour les personnes qui portent un gilet jaune mais pour celles aussi qui n’en portent pas. Les réponses sont claires et nettes, elles permettent de traduire les attentes de tous les Français.

Ca fait plus de 10 ans que les classes moyennes sont plus taxées et plus imposées. Dire qu’on baisse l’impôt sur le revenu après avoir supprimer la taxe d’habitation et les cotisations sur le salaire, ce mouvement de baisse d’impôt est fondamental.

Sébastien Lecornu, extrait DEP du 12/05/19
Invité de Dimanche en Politique, Sébastien Lecornu ministre chargé des Collectivités Territoriales est revenu sur le mouvement des gilets jaunes et les mesures fiscales annoncées par Edouard Philippe.



Les modalités de la baisse de l'impôt sur le revenu présentées en juin

Le gouvernement présentera au mois de juin les modalités de la baisse de l'impôt sur le revenu promis par Emmanuel Macron. 
Pour financer cette baisse, estimée à 5 milliards d'euros, le Premier ministre Edouard Philippe a confirmé que certaines niches fiscales à destination des entreprises seraient supprimées, sans toucher au Crédit impôt recherche ni à l'allègement de charges pour les entreprises qui correspond à l'ancien CICE.

Les Normands favorables à revoir les conditions d’attribution de certaines aides sociales


Comme dans la plupart des régions de France, plus de la moitié des Normands qui ont participé au grand débat national souhaitent revoir ces conditions pour financer les dépenses sociales. 23% des Normands veulent augmenter le temps de travail, 18% reculer l’âge de la retraite et enfin seulement 4% sont prêts à voir augmenter les impôts. Ce qui confirme le ras-le-bol fiscal des Français.
© granddebatnational.fr
© granddebatnational.fr
© granddebatnational.fr
© granddebatnational.fr
© granddebatnational
© granddebatnational

Cliquez ici pour retrouver les conclusions du grand débat national.

Emission dimanche en politique en intégralité dimanche 12 mai à 11h25 et à retrouver en replay ici.

A lire aussi

Sur le même sujet

Sébastien Lecornu, extrait DEP du 12/05/19

Les + Lus