• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

“L’ILLUSTRATEUR DES MURS” le documentaire d'Arnaud Jambut lundi 10 décembre après le Soir 3

© DR
© DR

'Perrier', ‘Orangina’, ‘Bally’ ou ‘Air France’, autant d’affiches qui ont marqué leur époque. Toutes avaient été conçues par Bernard Villemot, artiste et créateur inventif qui a dominé pendant 50 ans cette discipline spécifique.

Par Fabienne Bahin

‘‘Perrier’’, ‘‘Orangina’’, ‘‘Bally’’ ou encore ‘‘Air France’’, autant d’affiches publicitaires qui ont marqué leur époque. Toutes ont été conçues et réalisées par Bernard Villemot, artiste et créateur inventif qui a dominé durant un demi siècle cette discipline spécifique.
Aucun film n’a encore été consacré à ce grand illustrateur des murs. A travers sa vie et son œuvre, c’est une découverte de l’art de l’affiche moderne, foisonnante d’inventivité et de couleurs, aux slogans percutants, que nous proposons dans ce documentaire
.
« À l’origine de ce projet, la rencontre d’un grand artiste. Bernard Villemot (1911-1989)
est le dernier représentant d’une lignée aujourd’hui disparue, celle des maîtres de la publicité peinte. Dès la fin des années cinquante, la photographie commence à supplanter le dessin.

Adieu travaux préparatoires sur papier, esquisses au fusain et couleurs chatoyantes pour composer les grandes affiches qui venaient égayer les murs de nos villes.
Ce qui m’a tout d’abord animé dans mon souhait de consacrer un film à Bernard
Villemot, c’est une certaine nostalgie. Celle de la passion pour le travail artisanal, de l’amour du beau trait, du choix des couleurs et de la variété des compositions : les bleus, les oranges, les jaunes s’entrelaçaient pour donner naissance à des oeuvres pleines de vie et de gaieté. Au-delà du slogan, qui n’était nullement négligé pour autant, la couleur comme la ligne devait véhiculer une émotion esthétique pour attirer l’oeil du consommateur potentiel.

Grâce à son talent, l’affiche séduisait spontanément le public. Le travail de Villemot représentait un savoir-faire unique, en un temps où le diktat des agences de publicité n’avait pas encore mis sous le boisseau la liberté créatrice des affichistes. C’est cet univers particulier que j’entends remémorer et décoder dans ce film. »

Arnaud Jambut



« Bernard Villemot (1911-1989) est le dernier représentant d’une lignée disparue des maîtres de la publicité peinte, explique Arnaud Jambut. Ce qui m’a tout d’abord animé, dans mon souhait de lui consacrer ce film, c’est une certaine nostalgie du travail artisanal, de l’amour du beau trait, du choix des couleurs et de la variété des compositions : bleu, orange et jaune s’entrelaçaient pour donner naissance à des œuvres pleines de vie et de gaieté qui attiraient l’œil. »
Pour le documentariste, « le travail de Villemot représentait un savoir-faire unique, en un temps où le diktat des agences de publicité n’avait pas encore mis sous le boisseau la liberté créatrice des affichistes. C’est cet univers particulier que j’ai voulu remémorer et décoder dans ce film ».

Xavier Oriot Ouest-France



Documentaire de 52’ écrit et réalisé par Arnaud JAMBUT

Production Bonobo productions/ France 3 Normandie

Sur le même sujet

Rouen : 1500 lycéens en colère manifestent

Les + Lus