Jardinage: congelez et séchez les plantes aromatiques pour l’hiver

Les savoureuses plantes aromatiques sont énormes en cette belle fin de saison mais au premier coup de froid elles vont disparaitre totalement. Il faut vite les récolter pour les sécher ou les congeler.
 

© Pixabay
Ciboulette, ciboule, coriandre, origan, persil plat ou frisé… se conservent bien congelés aussitôt après la cueillette.
Thym, laurier, menthe, estragon, sauge officinale et basilic… supportent mieux le séchage.
Toutes les plantes devront être lavées avant transformations, même en culture bio.
© Sophie Bernard

Congélation des aromatiques en bacs à glaçons

Ciboulette, ciboule, coriandre, origan, persil plat ou frisé…
Ces herbes seront lavées puis finement ciselées, déposées par petites portions dans les cubes de votre bac à glaçons.
Recouvrez d’eau, aux 3/4, et placez au congélateur.
Dès que les glaçons sont pris, sortez-les du bac pour les regrouper dans une boîte ou un sac congélation qui ferme hermétiquement (pour ne pas perdre de la saveur).
Très pratique : à consommer au jour le jour glaçon par glaçon.

Congélation des aromatiques en vrac en sacs

Ciselées, lavées et bien sèches, placez-les bien à plat sur un essuie-tout dans le congélateur pour une heure ou deux.
Dès qu’elles sont glacées, regroupées-les en vrac dans un sac congélation.
Cette technique permet de saisir les herbes une fois congelées par petites quantités et d’éviter les gros blocs.
Notez bien le nom de la plante sur le sachet!

Faire sécher le bouquet garni « thym et laurier sauce »

Thym et laurier sauce seront ficelés ensemble encore frais, avec de la ficelle utilisable en cuisine (ficelle à rôti) puisqu’on plongera le bouquet dans l’eau de cuisson ou dans un plat directement au four.
Ne pas utiliser de ficelle de nylon qui fondra à la cuisson.
Ne les enfermez pas dans un bocal ou une boîte hermétique, au contraire laissez-les sécher à l’air libre dans un panier ajouré ou encore suspendus au mur en couronne décorative dans la cuisine.
On les utilise un par un au fil des recettes.
© Sophie Bernard Récup de support pour couronne de fleurs ou d'herbes
 

Couronne d'aromatiques à faire soi-même

Attachez-les joliment avec de fines tiges de fil de fer ou des toutes petites pinces à linge sur un cintre en métal que vous aurez arrondi.
Pour vous faciliter le travail, coupez toutes les tiges de vos aromatiques de la même longueur.
Attachez les courtes tiges une par une avec un fil de fer fin, en les serrant bien jusqu'à ce qu'on ne distingue plus du tout le cintre en métal.
© Sophie Bernard / Préparation d'une couronne d'aromatiques

Séchage des aromatiques finement ciselées

Ciboulette, ciboule, persils, coriandre, estragon … sont à découper finement et à mettre à sécher sur de l’essuie-tout plusieurs jours avant d’être stockés en pots fermés, qui conserveront les parfums et arômes.
Les herbes doivent être très sèches avant d’être mises en pots, elles doivent s’effriter et craquer sous les doigts.
© Sophie Bernard

Séchage des plantes à grandes feuilles

La sauge officinale est superbe en déco mais aussi exotique dans nos plats.
Une seule feuille plongée dans l’eau de cuisson des pâtes, du riz ou des pommes de terre donne un surprenant petit goût de cuisine asiatique.
A conserver en bouquets secs ou en couronne florale SO CHIC.
Attention son parfum est très fort.

La sauge officinale est appelée la plante qui sauve depuis la nuit des temps.
Ses pouvoirs bénéfiques sur notre santé sont connus et reconnus.
A consommer fraîche ou sèche en cuisine.

© Sophie Bernard/ Coupez toutes les tiges de la même longueur

Les aromatiques pour parfumer huiles et vinaigres

Vous n'avez pas trop de temps pour ciseler ou congeler vos herbes! Voilà une technique ultra rapide pour les utiliser.
Estragon, basilic, romarin, verveine ou thym… parfument divinement les huiles ou les vinaigres.
Une branche entière de votre choix, soigneusement lavée et directement plongée dans une bouteille pleine diffuse aussitôt son parfum.
Evitez les mélanges de plantes qui deviennent perturbants.

Descendez la branche délicatement en roulant les feuilles autour de la tige principale pour ne pas la dégrader.
Les vinaigres ainsi parfumés se conservent facilement 1 an.
Les huiles doivent être consommées plus rapidement, entre 2 et 4 mois.
© Sophie Bernard/ Vinaigre à l'estragon

 

Les plantes aromatiques passent de la fourche à la fourchette en un clin d’œil.
Ce serait dommage de s'en priver, au balcon comme en pleine terre.
Bon jardinage et bonnes dégustations tout l'hiver.

Sophie Bernard


Retrouvez ci-dessous tous nos conseils jardinage, saison par saison. Faites défiler les articles en cliquant sur les flèches ou cliquez sur la saison de votre choix dans la chronologie.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jardinage loisirs sorties et loisirs