Jardinage: en septembre fabriquez et stockez vos purins biologiques pour un an

Récoltez ortie, tanaisie, fougère et prêle pour les transformer maintenant en purins qui seront prêts pour les premiers traitements de mars prochain. Ils se conservent 1 an.
 

© Pixabay
Les plantes en question sont au meilleur de leur forme en ce moment, elles sont énormes.
Si vous ne connaissez pas la tanaisie ou la prêle sauvage, identifiez-les sur photos ci-dessous.
Les fougères et l’ortie piquante nous sont plus familières.
© Pixabay / La tanaisie sauvage

Ingrédients:

Utilisations de ces purins

L’ortie et la tanaisie contre les insectes piqueurs.
La fougère et la prêle sauvage contre les maladies des plantes.
© Pixabay / La prêle sauvage

Fabrication des purins

  1. Placez le bidon au fond du jardin, le plus loin possible de la maison car les purins sentent mauvais et vraiment très fort.
  2. Positionner le bidon à l’ombre (car la chaleur fait proliférer de la vase dans l’eau).
  3. Hachez finement les feuilles à l’aide d’une planche à découper et d’un bon gros couteau, le plus fin sera le mieux.
  4. Peser le feuillage pour en avoir un bon kilo.
  5. Garnissez la taie d’oreiller de vos feuilles hachées.
    L’avantage de cette taie d’oreiller ou sac en tissu est que vous n’aurez pas à filtrer le purin.
  6. Placez quelques gros cailloux dans la taie d’oreiller, ils serviront à lester le sac de feuillage qui restera bien au fond du baril.
  7. Ficelez solidement le collet de la taie d’oreiller et gardez une bonne longueur de cordelette qui devra ressortir du bidon (attachez un bâtonnet à l’extrémité extérieure de la cordelette pour qu’elle ne tombe pas dans le purin).
    Pour sortir le sac de feuilles en fin de macération, la corde sera votre amie ;-) car l'odeur est nauséabonde.
  8. Remplissez le baril de 10 litres d’eau du ciel (l’eau du robinet est traitée).
  9. Plongez le sac de feuilles dans le baril.
  10. Laissez bien la cordelette à l’extérieur.
  11. Refermez bien le couvercle pour que la pluie ne s’invite pas dans votre purin, elle diluerait le produit.
  12. Chaque jour venez tourner avec un bâton et vous constaterez qu’il y a des bulles dans le mélange.
Comptez en moyenne 12 à 14 jours pour que le purin soit à maturité.
Le jour où vous constaterez qu’il n’y a plus de bulle, c’est prêt !!!! il est important de vérifier chaque jour.
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Les Lutineries & Cie 💋 (@leslutineries) le

Après 12 à 14 jours le purin est prêt

Il faut sortir le sac de feuillage aussitôt.
Mettez des gants de caoutchouc, c’est gluant et ça p-e, une personne avertie en vaut deux.
Videz le contenu du sac de purin sur votre compost, qu’il activera très efficacement.
Conserver votre purin pur dans des bidons en plastique avec bouchon en plastique également, le métal rouille.

Comment stocker les purins

Dans le noir et au frais à températures minimale de 8° maximale de 18°
Dans une cave ou une arrière cuisine fraîche.
Vérifier de temps en temps que les bidons ne gonflent pas à cause d’une température trop haute.
Si c’est le cas sortez le bidon en extérieur le temps de le déboucher pour évacuer l’air et de refermer le bidon.
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par @we_want_green le

A quand la première utilisation

Dès le mois de mars contre la cloque du pêcher par exemple, juste avant que les bourgeons n’éclosent.
Dès les premières fleurs ou plantes attaquées par les pucerons au début du printemps et jusqu’aux premières gelées.
Au verger comme au potager, au balcon comme au jardin.
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par justine (@justine_au_jardin) le

 

Ne jamais traiter quand les températures sont négatives

Qu’il pleuve qu’il neige ou qu’il vente pas de traitements.
Une pulvérisation lorsqu’il gèle et la plante meurt de suite.
Quant à la pluie ! Elle vient lessiver les traitements qui sont à refaire systématiquement.

Les purins doivent toujours être dilués

A 10% en « traitements préventifs » en pulvérisation sur l’ensemble tiges et feuillage, 1 à 2 traitements par semaine.
A 10% également « sur une plante malade » ou envahie d’insectes mais 2 ou 3 fois par semaine.
A 20% en arrosage, aux pieds des plantes très atteintes par une maladie ou des insectes,1 fois par semaine.
A 20% en arrosage comme fertilisant pour les plantes fébriles.1 fois par semaine.

Attention purs ces purins brûlent tout. Aller, bonne cueillette et bonne fabrication de purins 100% Naturels !

Sophie Bernard



 

Retrouvez ci-dessous tous nos conseils jardinage, saison par saison. Faites défiler les articles en cliquant sur les flèches ou cliquez sur la saison de votre choix dans la chronologie.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jardinage loisirs sorties et loisirs