L'Orne et le Calvados placés en vigilance jaune pour le risque canicule

Si la Basse-Normandie ne connaît pas actuellement de canicule, au sens scientifique du terme, les départements de l'Orne et du Calvados ont toutefois été placés en vigilance jaune ce mardi pour 24 heures.

Alors qu'une vague de chaleur s'abat cette semaine sur la France (une quarantaine de département ont été placés en vigilance orange ce mardi), Météo France annonçait ce lundi que la Basse-Normandie ne serait pas concernée par la canicule. La région n'est toutefois pas épargnée par la hausse du mercure, ce dernier franchissant allègrement les 30 degrés, notamment dans l'Orne, ce mardi après-midi.

Cette hausse devrait se poursuivre avec un pic attendu ce mercredi 1er juillet (jusqu'à 35 degrés). Cette nuit déjà, de mardi à mercredi, les températures ne devraient pas passer sous les 20 degrés dans l'Orne et du Calvados. C'est la raison pour laquelle Météo France a décidé de placer ce mardi après-midi ces deux départements en vigilance jaune, comme nos voisins haut-normands. Pour que le Calvados bascule en "alerte canicule", il faut que les températures dépassent les 31 degrés le jour et les 18 degrés la nuit pendant trois jours consécutifs.

au-delà des recommandations habituelles dans de telles circonstances (maintenir le corps frais, s'hydrater, rafraîchir les habitations en baissant les stores, limiter au maximum l'activité physique, veiller aux personnes fragiles et/ou isolées), la Préfecture du Calvados rappelle que le Ministère de la santé a mis en place un numéro vert, le 0800 06 66 66, afin de "permettre à la population de connaître les bons comportements à adopter".

Le bulletin météo du mercredi 1er juillet