Après Lactalis, Savencia dans le collimateur des producteurs

L'offensive des agriculteurs à l'égard des transformateurs de lait continue. Après Lactalis la semaine derrnière, c'est devant le site de Savancia (ex-Bongrain) de Condé-sur-Vire (50) que les producteurs se sont mobilisés pour obtenir là aussi une revalorisation du litre de lait. 

Par Stéphanie Potay

La semaine dernière, Lactalis avait plié devant la mobilisation des agriculteurs en accordant un prix du lait de 290 euros les 1000 litres pour les cinq derniers mois de l'année. Mais si Lactalis est le géant mondial, il n'est pas le seul transformateur à qui les agriculteurs français ont à faire. Savencia (ex-Bongrain) est le deuxième sur le podium. Et il achète le lait à 274 euros. En cette période de négociation du prix du lait, une petite centaine d'agriculteurs, à l'appel de la FDSEA  et des JA,  se sont mobilisés  devant l'usine de transformation qui appartient à Agrial, Agrial  qui collecte une partie du lait pour Savencia qui transforme le lait avec entre autre in fine l'étiquette Elle-et-Vire.  Les éleveurs ont discuté sur place avec deux responsables d'Agrial et de Savencia.

Reportage Rémi Mauger et Hélène Goutany: 

manifestation conde sur vire


Sur le même sujet

Chevron, la sécurité dans une usine Seveso de la zone industrielle du Havre

Les + Lus