Violences urbaines à Cherbourg, après la mort de Sulivan : l'un des émeutiers condamné à 18 mois de prison

Un homme de 38 ans,originaire de Tchétchénie et sans domicile fixe, a écopé de dix-huit mois de prison ferme pour avoir participé aux violences urbaines dans le quartier des Provinces à Cherbourg (Manche), le week-end du 15 au 16 juin.

L'homme de 38 ans a été condamné à dix-huit mois de prison ferme, ce jeudi 20 juin, au tribunal judiciaire de Cherbourg. Il a été jugé pour sa participation aux émeutes qui ont secoué le quartier des Provinces et les alentours de la gare SNCF à Cherbourg (Manche), dans la nuit du 15 au 16 juin.

Douze véhicules incendiés

Le prévenu, originaire de Tchéchénie et en attente de régulation depuis quinze ans, a été jugé pour les chefs de destruction par moyen dangereux et violence aggravée. Sa garde à vue avait été levée en raison "de son bandage au niveau de l'œil", puis reprise dès lundi, a indiqué Pierre-Yves Marot, le procureur de la République de Cherbourg. 

La justice lui reproche notamment d'avoir incendié douze véhicules, dont neuf appartiennent au Conseil départemental de la Manche. Il était également poursuivi pour avoir fait usage d'un tapis de sol en feu. À la barre, le prévenu dit "ne se souvenir de rien", comme le rapportent nos confrères de France Bleu Cotentin.

Il a été interpellé avec un autre émeutier, mineur, en possession d'artifice au moment des faits. Selon le procureur, il a été présenté lundi 17 juin "au juge des enfants qui l’a placé sous contrôle judiciaire dans la perspective de son jugement début juillet". Les deux hommes interpellés présentent un casier judiciaire vierge. 

Cette nuit de violence, où trois policiers ont été blessés, est survenue dans un quartier endeuillé par la mort de Sulivan Sauvey, un jeune homme de 19 ans tué lors d'un contrôle routier quelques jours avant, dans le quartier des Provinces.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité