Grandes marées en Normandie : la préfecture maritime de la Manche appelle à la plus grande prudence

Publié le
Écrit par Myriam Libert .

Du mercredi 26 au vendredi 28 mai 2021, de forts coefficients de marée sont attendus sur le littoral de la Manche et de la mer du nord. Les autorités maritimes exhortent à la vigilance pêcheurs, sportifs et promeneurs.

Le littoral de la façade maritime de la Manche et de la mer du Nord sera soumis ces prochains jours à de forts coefficients de marée, allant jusqu'à 103 pour la journée de jeudi. Une situation qui peut s'avérer dangereuse pour les usagers de la mer ou les simples promeneurs. La préfecture maritime appelle donc à la plus grande prudence toutes les personnes présentes sur le littoral, notamment les pêcheurs à pieds, soumis aux marées pour la pratique de leur activité. Quelques minutes sont suffisantes pour se retrouver encerclé par l'eau à marée montante.

Des hauts et des bas

Les coefficients de marée varient entre 20 et 120. Un petit coefficient correspond à une petite marée, ce qui signifie que la différence entre la marée basse et la marée haute est faible. L'amplitude également appelée marnage, est la différence entre la basse mer et la pleine mer. Les grandes marées ont pour conséquence d'augmenter ce marnage, avec un brassage de la mer plus important et une remontée des eaux plus rapide. Les courants marins se font plus forts, augmentant le risque d'être isolé par la marée. 

Les marées évoluent en fonction de la position de la lune et du soleil par rapport à la terre. Les grandes marées ont lieu au moment de la pleine lune, quand la lune et le soleil sont dans l'alignement de la terre. La prochaine aura lieu demain, mercredi 26 mai.

Recommandations

Pour éviter les accidents, la préfecture maritime recommande : 

  • de consulter la météo ainsi que les coefficients et horaires de marée avant toute sortie en mer. 
  • de ne pas rester seul, et d'informer ses proches du lieu de la sortie, de l'horaire de départ et de retour prévu
  • de disposer d'un moyen de communication pour alerter les secours (téléphone portable chargé ou VHF)
  • de rester à proximité d'un point de repli, et de conserver un repère visuel sur le littoral (en montant la marée modifie considérablement la perception de l'environnement)

Que vous soyez victime ou témoin d'un accident de mer, composez le 196 ou par VHF canal 16

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité