Nouveau cuir pour vieilles cylindrées

C'est l'un des seuls en France, à fabriquer des mallettes à outil en cuir, pour les motos des années 1920-1930. Ce passionné de deux roues, depuis 14 ans, a installé son atelier, au Mesnil-Villeman, au coeur du Sud Manche. Il reçoit jusqu'à 15 commandes par mois du monde entier.

Par Elise Ferret

Sa moto de 1927, Benoît la restaure avec minutie.Selon son expression: elle est "sortie de son jus". La machine est de marque Terrot. Il l'a trouvée à l'abri, dans une grange. Toutes les pièces sont d'origines. Comme la mallette à outil en cuir que l'on trouve accrochée à la carrosserie. L'objet est fabriqué sur le modèle de pièces anciennes, à l'identique, près d'un siècle plus tard. Dans l'atelier de l'artisan, on peut admirer son autre bécane d'époque : sa machine à coudre.

L'artisanat, pour Benoît, au-delà d'un savoir faire, c'est une conviction. Nous sommes bien loin de l'obsolescence programmée qui commence au début des années 2000. Dans une semaine, il va participer au salon Moto légende, à Paris-Vincennes. Benoit Lesouef est une référence internationale. Souvent, il abandonne ses malles rétros pour des colis expédiés à l'autre bout du monde. 

Les prix de ses mallettes artisanales s'échelonnent entre 60 euros et 130 euros. Toutes, sont réalisées, sur mesure, pour pouvoir être installées sur tous les modèles de l'entre deux guerre. A cette époque, la France comptait près des 2000 marques de motocyclettes.

Reportage Jean-Baptiste Pattier et Joêl Hamard
Nouvelles mallettes pour vieilles motos

Benoît Lesouef: artisan

Sur le même sujet

Plan de sortie Glyphosate

Les + Lus