Papillons de Nuit. "Le cœur lourd", l'heure est au démontage et aux comptes après l'annulation

L'édition 2024 du festival des Papillons de nuit a tourné au fiasco. À cause d'une météo capricieuse, les organisateurs ont annulé deux jours de concerts sur trois, la mort dans l'âme. Place maintenant au démontage du site et aux calculs des dégâts matériels et financiers.

Un lendemain de fête amer et boueux. Brigitte est bénévole aux Papillons de Nuit depuis une vingtaine d'années. Responsable de la boutique officielle du festival, elle a le cœur lourd à l'évocation de ce week-end catastrophique pour l'événement qui lui est cher. 

Des jours de démontage en plus

"On est triste, un peu dépité, confie-t-elle alors qu'elle passe le balai sur les planches de bois couvertes de boue séchée. Samedi, on était au bord des larmes quand on sentait que ça n'allait pas avoir lieu. C'est dur à encaisser, on a le cœur serré"

À cause de violents orages, le festival n'a donc duré qu'une journée. Si samedi et dimanche, l'accès au site était compliqué pour les festivaliers, il l'est encore aujourd'hui pour les poids lourds et engins de chantier nécessaires pour le démontage des scènes et du village.

On a réadapté notre planning en commençant dès dimanche. Le matin, on avait déchargé huit semi-remorques, et on a dû les recharger dans la journée. On a repris du personnel pour étaler les démontages sur plus de jours que prévus. Sur le site, certains endroits sont encore inaccessibles donc ce sera plus long que d'habitude, quoi qu'il arrive.

Mathieu Delaunay, responsable technique du festival Les Papillons de Nuit

90 000 billets à rembourser

L'embauche d'un peu de main d'œuvre supplémentaire est un coût dérisoire par rapport aux pertes engendrées par l'annulation de deux jours de concerts sur trois. Dans les prochaines semaines, les organisateurs devront rembourser les festivaliers et payer les musiciens qui n'ont pas pu jouer.

"On a environ 90 000 places à rembourser. Pour les artistes, on leur doit le cachet. Ils sont venus, leurs équipes techniques aussi. La perte va être énorme, se lamente Patrice Hamelin, le directeur du festival. Au-delà de ça, il ne connaît pas encore toutes les incidences de l'annulation. "Nous avons une assurance évidemment, mais elle ne prendra pas tout en charge, ça c'est sûr", concède-t-il. 

Toutefois, après le coup de massue, il reprend du courage en pensant à l'avenir. "On va pouvoir repartir, avec un petit boulet aux jambes, mais on va repartir", assure-t-il. Le budget global du festival s'élève à 5 millions d'euros. Y aura-t-il des conséquences sur la programmation de la prochaine édition, sur le nombre d'artistes, ou sur leur popularité ? Il est évidemment bien trop tôt pour évoquer le sujet.

Quoi qu’il en soit, les dates de la prochaine édition ont déjà été annoncées. En 2025, les Papillons de Nuit se tiendront les 7, 8 et 9 juin. Avec près de trois semaines de décalage par rapport à cette année, reste à espérer que la météo soit plus clémente sur le Sud-Manche. 

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité