Papillons de Nuit : Une nuée de solidarité après l'annulation partielle du Festival

Une vente d'articles de la boutique était organisée une semaine après l'annulation des Papillons de nuit, samedi et dimanche, à cause d'orages violents. De nombreux festivaliers sont donc revenus pour acheter et surtout soutenir financièrement et moralement tout un village, qui s'investit bénévolement depuis des années.

A Saint-Laurent de Cuves, des papillons de nuit se promènent encore partout dans la salle des fêtes, qui vient tout juste d'ouvrir ses portes. Que ce soit sur des T-shirts, des pulls, des sacs, des caleçons, des tasses, des affiches, ils resteront collectors.

Nathalie revient tout spécialement de Caen pour rapporter à sa famille un souvenir de cette maudite édition : "On n'a pas eu le temps de le faire vendredi dernier sur place et ça me tenait à cœur de reprendre la route pour les soutenir".

C'est un super festival. Cette année, on n'a pas eu de chance avec la météo. On n'y peut rien. On est certes frustré mais on pense surtout aux bénévoles, qui doivent accuser le coup. Ils abattent chaque année un super boulot

Nathalie, festivalière venue exprès de Caen

Dans sa besace se trouvent donc un magnifique sweet rouge, un caleçon, un tour du cou, une casquette.

Sur le portant voisin, une mère et sa fille hésitent entre deux t-shirts. Elles aussi sont surtout venues, par solidarité, "C'est un petit coup de pouce, au regard de tout ce que les bénévoles accomplissent chaque année. 

Une grande partie des stocks écoulée en une journée

De l'autre côté de la caisse, Brigitte, responsable de la boutique, retrouve le sourire. Le panier moyen tourne, selon elle, autour de 100 euros, "C'est très élevé" . Au-delà des chiffres, ce sont surtout les mots qui la touchent. 

On est submergé de joie. On ne s'attendait pas à accueillir autant de monde. Cela fait du bien au moral. Toute cette énergie et ces mots d'encouragements nous reboostent pour repartir l'année prochaine. C'est extraordinaire !

Brigitte, responsable de la boutique

Les festivaliers, comme la famille de Jérôme, espèrent revenir l'an prochain. "On vient aux Papillons chaque année et on se doute que ça va être dur pour l'organisation mais on y croit."

"Les premiers remboursements débuteront en juin" 

Le directeur du festival, Patrice Hamelin, a pour l'instant mis l'édition 2025 "de côté", car il a passé toute la semaine à monter les dossiers pour les assurances et les experts. La facture s'annonce lourde car il faut payer les artistes mais aussi rembourser 90 000 festivaliers. 

Le budget des Papillons, c'est 5 millions d'euros. On n'a pratiquement eu aucune rentrée. Seuls 4000 billets ont été vendus vendredi. Il faut rembourser partiellement les forfaits 2 et 3 jours, plus les billets du samedi et ceux du dimanche. C'est énorme.

Patrice Hamelin, directeur du festival "Papillons de nuit"

À la fin de cette journée, beaucoup de papillons s'étaient envolés de cette salle des fêtes. Cela ne compensera pas les pertes, mais ces retrouvailles et ces encouragements ont redonné le sourire à toute l'équipe. Quelques articles restent en vente sur le site internet. 

Les chenilles de Saint-Laurent de Cuves ont d'ores et déjà programmé leurs métamorphoses, l'an prochain, qui aura lieu les 7, 8, 9 juin 2025, sous de meilleurs cieux. Espérons-le . 

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité