Le Mont Saint-Michel bientôt inhabité ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par L.A, N.Dalaudier

Chaque jour, on compte en moyenne 228 visiteurs pour 1 seul résident. Seules 30 personnes résident dans le village du Mont-Saint-Michel.

Avec 2,5 millions de visiteurs par an et 30 habitants, le Mont Saint-Michel compte en moyenne 228 visiteurs pour 1 habitant.



Le Mont Saint-Michel est l'une des plus fascinantes prouesses architecturales de l'Occident. Il est aussi depuis plusieurs siècles, un lieu de pèlerinage fondamental pour les chrétiens du monde entier. Mais ce que beaucoup ont oublié c'est que le Mont-Saint-Michel est avant tout un village. Un village qui perd chaque année un plus d'habitants.

Les jeunes, maintenant, veulent aller à l'extérieur, avoir leur maison et leur confort. Vous savez, au Mont Saint-Michel il n'y a pas de boucher, il n'y a pas de boulanger. Ce n'est pas une commune, il n'y a plus d'école d'ailleurs. Yann Galton, maire du Mont-Saint-Michel

Le Mont-Saint-Michel a perdu 30% de sa population en 5 ans 

D'après les dernières études réalisées, en 5 ans le Mont Saint Michel a perdu 13 habitants. Ailleurs ce chiffre semblerait négligeable mais dans ce village qui ne compte plus aujourd'hui que 30 habitants la proportion est énorme : le Mont a perdu 30% de sa population .



Pour les quelques irréductibles, bien décidés à ne pas partir, la situation semble de plus en plus difficile.  

On a l'impression que les autorités de l'Etat veulent nous mettre dehors parce qu'on nous empêche de nous garer, on nous restreint l'accès. La vie devient impossible. Jean-Yves Lebrec, habitant du Mont-Saint-Michel

Depuis 2015, le Mont-Saint-Michel est redevenu une île et la réglementation qui sécurise son accès s'est radicalement durcie.Les seuls qui ne semblent pas vraiment en souffrir sont les moines et les moniales qui occupent l'abbaye. Au nombre de 12, ils représentent presque la moitié des habitants.



Le Mont-Saint-Michel est en train de finir sa mutation. Depuis le milieu des années 70, le rocher passe doucement mais sûrement de l'état de village à celui de musée à ciel ouvert.

 Reportage N. Dalaudier et J. Hamard
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité