• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

L'exposition des Quatre Libertés de Norman Rockwell sous haute-surveillance au Mémorial de Caen

"Les Quatre libertés", les fameux tableaux de Norman Rockwell sont arrivées au Mémorial de Caen.
"Les Quatre libertés", les fameux tableaux de Norman Rockwell sont arrivées au Mémorial de Caen.

Quatre-vingt-neuf tableaux et objets de Norman Rockwell s'apprêtent à être exposés au Mémorial de Caen. Pour certains, c'est la première fois qu'ils quittent les États-Unis. Un coup de maître qui n'est pas sans causer quelques suées au personnel du musée.

Par Raphaëlle Besançon

Au Mémorial de Caen, c'est l'événement ! À l'occasion du 75e anniversaire du Débarquement, de juin à septembre, le musée accueille des oeuvres d'art uniques. Pour la première fois, 89 tableaux et objets du peintre américain Norman Rockwell ont quitté les États-Unis pour être exposés à Caen. 
 

Arrivées le 14 mai au Mémorial, les 36 toiles ont d'abord été laissées au repos afin "qu'elles s'acclimatent".
Les caisses contenant les toiles de Norman Rockwell ont d'abord été laissées au repos, "le temps qu'elles s'acclimatent".
Les caisses contenant les toiles de Norman Rockwell ont d'abord été laissées au repos, "le temps qu'elles s'acclimatent".


Jour J

Ce 15 mai, c'est le Jour J. Vis après vis, la caisse est ouverte. Avec mille précautions, le tableau est transporté sur une table, puis sorti de sa protection plastique.

On est très émus. On ne croyait pas les voir arriver ici. Ça fait trois ans qu'on les attend, ce n'est pas rien ! Accueillir ces oeuvres représente une immense fierté pour nous tous ! -Stéphane Grimaldi, directeur du Mémorial de Caen.

C'est à ce moment que Martin Mahoney, conservateur du Musée Norman Rockwell, à Stockbridge (USA), entre en jeu. Gants blancs, grosse loupe et lumière bleue, il se concentre sur les moindres détails : " Je regarde si le voyage a abimé les toiles, s'il y a des micro fissures, des petites bosses, ou des griffures sur le cadre. Je passe 5 à 15 min sur chaque toile. "

Martin Mahoney reviendra dans quatre mois, avant le voyage retour des oeuvres, pour constater d'éventuelles altérations.
 
Martin Mahoney observe les moindres détails pour s'assurer que la toile n'a pas été endommagée pendant le voyage.
Martin Mahoney observe les moindres détails pour s'assurer que la toile n'a pas été endommagée pendant le voyage.

C'est Stéphane Grimaldi qui a convaincu la directrice du musée Norman Rockwell d'exposer à Caen. "Je suis un fan de cet artiste ! J'ai raconté à Laurie comment je voyais l'exposition, ce que je voulais en dire. Elle est venue au Mémorial voir nos conditions d'accueil et c'était parti !"


Haute sécurité

Il faut s'en douter, rien n'est laissé au hasard. Outre une assurance "clou à clou" contractée pour une coquette somme, des travaux importants ont été réalisés au Mémorial, dans la salle réservée à l'exposition. Porte blindée, réserve blindée, agrométrie (humidité de l'air) vérifiée à chaque instant, caméras multiples et gardiens 24 h/24.

"S'il y a le moindre problème avec les toiles, on sera ridicule ! " confie Stéphane, directeur du Mémorial de Caen.

Les 89 pièces de l'exposition sont estimées à plusieurs centaines de millions d'euros.
 
Un lasermètre permet de déterminer avec exactitude où seront accrochés les tableaux.
Un lasermètre permet de déterminer avec exactitude où seront accrochés les tableaux.


Public sous surveillance

Un périmètre de sécurité empêchera les visiteurs de s'approcher des oeuvres. Les multiples caméras et les gardiens veilleront au respect de cette distance, tout comme à l'interdiction de prendre des photos. En effet, même sans flash, les photos seront interdites sur l'exposition. "C'est le deal que nous avons passé avec les conservateurs de la fondation Norman Rockwell", explique Stéphane Grimaldi.
 

Les Quatre Libertés

La série de tableaux "Les Quatre libertés" est sans nulle doute la plus attendue. La liberté de parole, la liberté de défendre les siens, la liberté de conscience et la liberté de se nourir y sont représentées.
 
Les Quatre libertés de Norman Rockwell symbolisent les valeurs pour lesquelles les Américains sont entrés en guerre.
Les Quatre libertés de Norman Rockwell symbolisent les valeurs pour lesquelles les Américains sont entrés en guerre.


C'est sans nul doute l'un des objets majeurs qu'on peut montrer quand on veut évoquer l'effort de guerre américain pendant la Seconde Guerre Mondiale. Ces quatre tableaux symbolisent les valeurs pour lesquelles les américains se sont engagés dans ce conflit. Pour eux, à l'époque, ce n'était pas évident de comprendre pourquoi ils devaient combattre.Christophe Prime, historien du Mémorial.

Les oeuvres seront exposées de juin à septembre. Vous pouvez d'ores-et-déjà réserver vos places en ligne.

Reportage de Lara Dolan, Pierre-Marie Puaud, Cyril Duponchel, Clotilde Moschetti et Émilie Desramé :

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le maire de Bourg-Achard décrit les dégâts

Les + Lus