• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Trun: les salariés d'Heller-Joustra en grève depuis une semaine

19 salariés de Heller Joustra sont en grève illimitée depuis le vendredi 18 mai. / © NC
19 salariés de Heller Joustra sont en grève illimitée depuis le vendredi 18 mai. / © NC

La société Heller-Joustra, symbole du jouet made in France,a été rachetée il y a deux ans par Maped. Cette dernière a annoncé le 27 mars dernier le liecenciement de 22 des 25 salariés. Un bras de fer s'est engagé avec la direction.

Par CM/NC

Voilà maintenant une semaine qu'ils sont en grève illimitée. Depuis le vendredi 18 mai, 19 salariés ont cessé toute activité. La production de l'entreprise Heller Joustra est à l'arrêt. Le 27 mars dernier, la direction de Maped, le spécialiste des fournitures scolaires qui avait repris deux ans auparavant ce fleuron du jouet made in France et avait naître de grands espoirs, a annoncé la fermeture de Joustra et le licenciement de 22 des 25 salariés à la fin de l'année.


Ce jeudi 24 mai, un huissier envoyé par la direction est venu constater le blocage de l’entreprise. Mais les salariés estiment ne rien bloquer, simplement avoir cessé le travail. Ils ont donc à leur tour mandaté un huissier pour en témoigner. Ils ont également fait appel à une avocate, Elise Brand (qui s'est occupée entre autres des "Jeannette" à Caen ou des abattoirs AIM dans la Manche), et porté plainte auprès du procureur d’Argentan pour atteinte au droit de grève.

Selon eux, la direction les menace de déposer le bilan plus tôt. Elle leur a fixé comme objectif la production de plus de 500 000 boîtes d’ici la fin de l’année. 

Les salariés réclament une prime de reconversion. Les propositions formulées jusqu'à présent par la direction ne leur conviennent pas.  Un accord a cependant été conclu sur l’aide à la formation et à l’accompagnement

Une nouvelle rencontre entre la direction et les salariés est programmée ce mardi 29 mai. Maped veut parvenir à un accord à la fin de cette journée coûte que coûte. Les salariés appellent toutes les bonnes volontés à les soutenir sur le site à 14 heures ce mardi.

Sur le même sujet

le résistant communiste Roland Leroy

Les + Lus