Cet article date de plus de 4 ans

Dieppe-Newhaven: une baisse du trafic Transmache en 2016

La ligne Dieppe – Newhaven opérée par LD Lines pour le compte du Département de la Seine-Maritime, a légèrement reculé en 2016 après une année 2015 exceptionnelle. 
© Stéphane l'Hôte
2016 n'aura pas été aussi faste qu'en 2015, sur cette ligne transmanche.  Cette année-là, Dieppe avait bénéficié d’un report des trafics du Pas-de-Calais altérés par le conflit de MyFerryLink (SCOP Seafrance). Ce n'a pas été le cas l'an passé. 
A Dieppe même, le nombre de passagers transmanche a reculé de -3,2% (396.693) repassant sous la barre des 400.000 franchie en 2015, celui des voitures de tourisme baisse très légèrement (-0,7%, 134.112 unités). Les camions reculent plus nettement (-4%, 49.000 unités). En revanche, Dieppe continue de progresser pour le passage de remorques non accompagnées (+20%) avec 8.437 unités.
En tonnage, la ligne Dieppe – Newhaven a perdu 5% de trafic (1,5 Mt).
Du côté des trafics conventionnels, le bassin de commerce a confirmé en 2016 sa spécialité dans le trafic des pales d’éoliennes. Il a plus que doublé (33.800 t au lieu de 14.800 t en 2015) nécessitant à lui seul 40 escales de cargos (30 en 2015). L’année passée a vu le retour des importations de graines de colza disparues en 2015 (26.649 t).
Le SMPD (Syndicat mixte du port de Dieppe) que préside Hervé Morin, président (UDI) de la Région Normandie, enregistre avec satisfaction cette progression qui a une incidence positive sur l’équilibre de l’établissement. Les prestations de grutage sur le port de commerce sont en hausse de 25% et ont été multipliées par 6 depuis la reprise du port par la Région en 2007.
Le SMPD va acquérir une grue mobile de 120 tonnes et construire un bâtiment quai de Norvège « pour répondre aux demandes opérateurs maritimes et au développement des trafics », précise la direction.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie mer sorties et loisirs transports maritimes transports royaume-uni international