• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Sur le pont de l'Hermione, à l'école des gabiers

Pour faire naviguer l'Hermione, il faut un équipage de 80 personnes, parmi lesquelles 60 sont des gabiers volontaires. Une de nos équipes a suivi leur formation.
Pour faire naviguer l'Hermione, il faut un équipage de 80 personnes, parmi lesquelles 60 sont des gabiers volontaires. Une de nos équipes a suivi leur formation.

Le trois-mâts Hermione sera l'une des vedettes de l'Armada de Rouen où elle fera étape à l'occasion d'une grande tournée en Normandie. Son équipage compte un grand nombre de gabiers volontaires. Une de nos équipes a suivi leur formation à Rochefort, le port d'attache de la frégate.

Par CM et JR

C'est l'une des invitées de marque de la prochaine édition de l'Armada de Rouen. En juin prochain, les Normands pourront admirer l'Hermione, la réplique de la frégate qui emmena en 1780 le marquis de La Fayette en Amérique soutenir les indépendantistes. Après 17 ans de chantier, le majestueux trois-mâts a rallié, en 2015, pour son premier voyage, les côtes américaines. Tout un symbole. Depuis, elle entreprend chaque année un voyage de plusieurs mois. En 2019, à l'occasion du 75e anniversaire du Débarquement, elle fait cap sur la Normandie.

Avant Rouen, elle fera escale à Cherbourg, Dieppe, puis Ouistreham et Caudebec. Des visites sont organisées toutes les 30 minutes entre 9h30 et 18 heures. Une réservation préalable est nécessaire. La billeterie pour Ouistreham est ouverte depuis le 15 mars. 
 

L'équipage de l'Hermione compte 80 personnes dont 60 gabiers volontaires, les matelots chargés des manoeuvres et de l'entretien de la voilure. Chaque année, plusieurs apprentis sont formés. L'une de nos équipes a assisté à l'une des dernières sessions de formation de l'année, une session à laquelle participent sept Normands qui embarqueront au printemps prochain pour allier leur région.


Un feuilleton réalisé par Jérôme Ragueneau, Bérangère Dunglas, Bruno Delande, Régis Saint-Estève et Fabrice Lefeuvre
 

Épisode 1: la rentrée des classes

Ils sont 13, six femmes et sept hommes. Ils ont entre 20 et 40 ans. Durant cinq journées, ils vont suivre la formation de gabier à bord de l'Hermione.  Pour faire naviguer l'Hermione, il faut un équipage de 80 personnes. Parmi lesquelles 60 sont des gabiers volontaires, issus de ces formations. Ils sont déjà 550 à avoir suivi ce parcours, depuis la  mise en service de la frégate en 2013. Les premières heures sont consacrées à la découverte de leur nouvelle école qui sera également leur lieu de vie.
Sur le pont de l'Hermione, à l'école des gabiers - épisode 1
Intervenants:
- Yann Cariou, commandant de l'Hermione
- Jérémie, gabier stagiaire
- Matthieu Blondlot, chef de tiers sur l'Hermione
 

Épisode 2 :  L'Hermione, un défi incroyable

C'est pour voir revivre l'Arsenal créé sous Louis XIV, mais déserté depuis 70 ans, qu'est né le projet Hermione au début des années 90. Reconstruire, à l'identique, la frégate qui conduit en 1780 le marquis de La Fayette en Amérique, pour soutenir insurgés en lutte pour leur indépendance, fut un défi incroyable. Un chantier au long cours, tout d'abord, qui s'étalera de 1997 à 2014, date de la mise à l'eau, et nécessitera un important travail de recherche pour retrouver les techniques employées 200 ans plus tôt. Mais une fois achevée, l'Hermione demandera encore beaucoup de travail...pour l'apprivoiser. Les marins ont dû quasiment tout apprendre: faire naviguer une unité aussi exigente et physique qu'une frégate royale réclame un savoir que personne ne possédait plus vraiment.
 
Sur le pont de l'Hermione, à l'école des gabiers - épisode 2
Intervenants:
- Isabelle Georget, membre de l'Association Hermione-Lafayette
- Laurent Da Rold , directeur du projet Hermione (juillet 2012)
- Yann Cariou
 

Épisode 3 : Entre ciel et mer

Pour les 13 apprentis gabiers, le programme est chargé. En apprentissages mais aussi en sensations fortes. Perché sur le mât de perroquet culminant à 40 mètres au-dessus du pont, mieux vaut ne pas avoir le vertige. Si la première ascension se fait dans le bassin du port, dans une eau calme, en mer, ce sera une toute autre histoire. Une bonne condition physique est indispensable: à bord de l'Hermione, aucun matériel électrique pour manier le grément et les 30 km de cordages.
Tout se fait à la force des bras.
Sur le pont de l'Hermione, à l'école des gabiers
- Dominique Groisard
- Gael
- Sabine
- Jérémie
- Yann Cariou

 

Épisode 4 : Des Normands à bord

Tournée normande oblige, l'association Hermione-Lafayette a souhaité intégrer parmi ses stagiaires 2019, un certain nombre de Normands. Parmi les 47 stagiaires recrutés pour la promotion de l'année, 7 sont donc originaires de la Région. Le Havrais Jérémie et la Rouennaise Sabine, tous deux 32 ans, font leurs classes avant de pouvoir embarquer pour le prochain voyage programmé au printemps prochain.
 
Sur le pont de l'Hermione, à l'école des gabiers - épisode 4
Intervenants:
- Jérémie Angouillant
- Sabine Le Blond

 

Sur le même sujet

Courbis épingle la presse : "Fabien ne porte plus de slip, c'est emmerdant"

Les + Lus