Après la crise du Fipronil, les oeufs normands ont le vent en poupe

© France 3 Normandie
© France 3 Normandie

Après le scandale des oeufs contaminés au Fipronil, les oeufs français sont une référence : leur cours a déjà doublé depuis deux mois. En Normandie, les producteurs tirent leur épingle du jeu. 

Par VA avec l'AFP

Premier producteur en Europe, avec 14 milliards d'oeufs, la France apparait comme une valeur sure face à d'autres pays touchés par la contamination au  Fipronil (Belgique et Pays Bas). La Normandie assure 4 % de cette production nationale loin derrière la Bretagne, les producteurs suivent ici des filières variées : bio, plein air, sol et standard


VIDEO / UN REPORTAGE DE FRANCE 3 NORMANDIE (Raphaël Deh et Jérome Bègue)
Les producteurs d'oeufs en Normandie

Vers une augmentation du prix de vente ?


La réduction "très significative" de la production en Belgique et aux Pays Bas, cause une "flambée des cours de l'oeuf générale dans toute l'Europe", selon le Snipo (Syndicat national des industriels et professionnels de l'oeuf), qui s'inquiète même de risque de pénurie.

La principale préoccupation des industriels reste cependant que les négociations commerciales annuelles avec la grande distribution, qui démarrent en octobre, permettent une répercussion de cette hausse aux chaînes de distributeurs, via une "revalorisation
rapide et importante des prix de vente".

"Il en va de la survie des entreprises du secteur, dont l'équilibre économique se dégrade très rapidement", car "certaines vendent parfois à perte", assure le Snipo.


A lire aussi

Sur le même sujet

Bolbec : mise en examen pour meurtre d'un habitant

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne