Boire de la bière dans une église : le projet gourmand de Pierre-Marie Soulat

Les projets de Pierre-Marie Soulat n'ont pas de limite et tout lui réussit. Amoureux des Vikings et entrepreneur passionné, il a créé et commercialisé sa propre bière en moins de deux ans et compte ouvrir la plus grande église-brasserie du monde, à Rouen, en 2024.

Il était une fois un Rouennais passionné d’histoire et amoureux de la culture Viking. Au retour de ses voyages en Irlande et en Ecosse, Pierre-Marie Soulat – c’est son nom - se promet de vivre en gardant un peu de ces pays dans sa vie quotidienne. Appréciant la bonne chair et le partage avec ses amis, il décide de joindre l’agréable à l’utile et se met à rêver de créer un bar qui lui ressemblerait. L’idée est lancée, il se met à l'ouvrage.

De la bière-baignoire à la médaille d’or au Frankfurt International Trophy

Pierre-Marie ne va pas se limiter à ouvrir un bar. Il pousse la réflexion encore plus loin et décide de se lancer lui-même dans la fabrication de sa bière. Le premier essai se fait dans sa… baignoire avec une Dame-Jeanne, bombonne de 25 litres. Le résultat est loin d’être concluant, Pierre-Marie le qualifie même de "pitoyable" ! Le renfort de compétences s’avère nécessaire et à force d’essais et de recettes, le résultat sera au rendez-vous : la Jumièges obtient une médaille d’or de la meilleure bière d’Abbaye au Frankfurt International Trophy en 2021. Le jeune brasseur est retourné aux sources pour créer cette bière blonde aux baies de genévrier, il s'est inspiré de recettes monastiques du IXe siècle

J’ai commencé à faire ma bière dans ma baignoire il y a 7 ans avec une Dame-Jeanne, bombonne de 25 litres.

Pierre-Marie Soulat

Pierre-Marie Soulat, le brasseur normand héritier de Ragnar Lothbrok

Pierre-Marie Soulat ne se contente pas d’élaborer des recettes de bières dans sa salle de bain. Titulaire d’un diplôme de chercheur en histoire suivi d’une prépa littéraire, il a aussi fait une école d’ingénieur et de commerce. Certes, il lui manque un diplôme de zythologie, synonyme de "biérologie" en langage soutenu, mais cela ne l'arrêtera pas pour mener son projet à bien. Ce savoir-là, il va l'acquérir en chemin. Ses diplômes lui permettent de concevoir et créer son entreprise : la Brasserie Ragnar. Avec ce nom, il tient à rendre hommage aux Vikings, tout particulièrement à Ragnar Lothbrok, roi semi légendaire de Suède et du Danemark, qui aurait régné au 8eme ou 9eme siècle. Pierre-Marie est un précurseur : il met en lumière ce roi avant la création de la célère série télévisée Vikings ne le fasse. 

La Brasserie Ragnar est le fruit d’un concept complet : il veut non seulement être maître de sa brasserie mais aussi créer des événements, des expériences, faire des collaborations avec grands chefs, s’exporter. Pierre Marie Soulat avance vite et sur tous les fronts : sa première bière créée en mai 2020 est aujourd'hui distribuée dans 300 points de vente.

A coeur vaillant, rien d'impossible

Curieux de tout, Pierre-Marie Soulat est resté à l'âge de tous les possibles. Rien n'est assez beau ni grand pour ses projets. Actuellement basée au Houlmes, la brasserie va bientôt déménager à Oissel. Mais son véritable écrin est l'église Saint Nicaise à Rouen. Le fondateur de la Brasserie a eu le coup de foudre pour cette église désacralisée de Rouen lorsqu'il cherchait un logement dans le centre ville. 

On va faire la première église brasserie de France, la plus grande du monde et la plus ancienne

Pierre-Marie Soulat

Saint Nicaise de Rouen sera la plus grande église brasserie du monde

Le brasseur a tout de suite été séduit par cette église fermée depuis 2006 et à l'abandon, éloignée des circuits touristiques de la ville. Sa façade en béton des années 1930, son choeur gothique flamboyant, ses 33 mètres de haut, ses 1 400 ans d'histoire, ses 2 000 mètres carrés dont 600 de jardin ont été autant d'arguments pour présenter un projet de reconversion.  "Moi, j'aime bien les choses oubliées. On va faire la première église-brasserie de France, la plus grande du monde et la plus ancienne." dit-il. "Quand on a eu les clefs, on n'avait pas vendu une seule bière".

Vidéo ci dessous : Pierre-Marie Soulat nous présentait son projet en 2020 :

durée de la vidéo : 02min 03
La brasserie Ragnar investit l'Eglise Saint-Nicaise de Rouen. Emmanuelle Partouche et Félix Bollez / France Télévisions ©France 3 Normandie

Dans le projet de reconversion, l'église hébergera une partie de la brasserie, un bar, un restaurant et même un musée. On ne peut s'empêcher de faire référence au Palais des Bénédictines de Fécamp qui a connu un même type de reconversion. Des particuliers, des associations, de grandes entreprises soutiennent le projet mais aussi des institutions comme la Mairie, le Département ou la Région. Il a fallu 2 ans pour convaincre les banques et le projet est encore en cours d'étude. Les gros travaux auront lieu en 2023 et l'ouverture est prévue pour 2024.

En attendant cette rénovation, la Brasserie Ragnar ouvre périodiquement les jardins de l'église pour y installer un bar en plein air.

Dans l'esprit de sa devise "Fièrement normand, Viking dans l'âme" il y a fort à parier que les "Skol!" ("Bonne santé !" ) résonneront sous la clef de voûte de Saint Nicaise rénové !

==> retrouvez Pierre-Marie Soulat, invité de Anne Boétie dans notre émission "Vous êtes formidables" du lundi 22 novembre 2021.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
portrait consommation à l'antenne vos rendez-vous société patrimoine culture insolite loisirs