Brotonia, vers une bière 100% locale

Avec sa bière Brotonia, Marc Haffner souhaite créer une bière bio 100% locale en cultivant son houblon et son orge pour faire le malt. Il prévoit de doubler sa production d'ici deux ans.

Brotonia, c'est une bière qui prend de l'ampleur et son créateur, Marc Haffner entend en faire une bière 100% locale.

Je pense la bière comme on pense le vin en France, à savoir en termes de terroir. Une plante qui émane d'un terroir a des caractéristiques uniques. Si je plante cette plante sur un autre type de sol, elle aura des caractéristiques différentes

Marc Haffner, artisan brasseur

Marc Haffner cultive donc son houblon sur place. Dans sa houblonnière, il y a 6 variétés de houblon qui se divisent en 2 familles : la gamme des agrumes et les houblons aux notes épicées, herbacées ou de résineux.

Marc Haffner avait jusqu'alors 400 pieds de houblon bio mais devant l'augmentation de sa production de bière et le besoin en matières premières particulièrement insuffisant pendant le confinement, Marc Haffner a décidé, l'hiver dernier d'aménager une nouvelle houblonnière avec 400 nouveaux plants qui devraient permettre de doubler sa production actuelle pour atteindre 400 hectolitres de bière au bout de 3 ans.

Reportage à la microbrasserie Brotonia à Arelaune-en-Seine

Brotonia, vers une bière 100% locale

Une orge locale pour un malt normand

Et pour pousser sa démarche d'une bière 100 % locale, Marc Haffner s'est associé aux travaux de recherche de l'association Triticum qui échange des semences paysannes sur la Métropole rouennaise. 

Dès cet hiver, avec un agriculteur voisin, nous allons ensemencer un hectare de champs d'orges anciennes pour obtenir une 1ère récolte qui sera maltée en Normandie. Ce sera un produit unique, qui, associé au houblon local donnera une bière 100 locale.

Marc Haffner

Seule entorse à sa démarche, des variétés de houblon qui ne sont pas encore tombées dans le domaine public et qu'il n'a donc pas le droit de cultiver comme le Mandarina Bavaria qui offre des notes de mandarine. Marc Haffner est donc obligé de l'acheter à une ferme bio en Bavière.

De l'opéra au métier de brasseur

Dans une autre vie, pas si ancienne, Marc Haffner a été chanteur d'opéra pendant 10 ans. Son répertoire, la musique allemande, est peut-être à l'origine de sa nouvelle passion.

Quand j'étais chanteur lyrique, je voyageais beaucoup en Allemagne et dans les pays de l'Est où l'on boit de la bière locale. Je me suis dit que quand je rentrerai en France, je ferai, en parallèle, une activité artisanale en relation avec la terre. Et c'est l'activité qui a pris le dessus.

Marc Haffner

En 2018, grâce à un financement participatif, Marc Haffner a donc créé sa microbrasserie Brotonia dans son garage. Aujourd'hui, il propose 10 bières différentes et le succès est au rendez-vous. A tel point qu'il est en train, de ses mains, de construire un nouvel atelier plus grand.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
bière culture gastronomie artisanat économie agriculture bio agriculture agro-alimentaire terroir culture régionale