33 migrants dont 10 enfants sauvés au large de la Manche et pris en charge à Dieppe

Une trentaine de migrants a été sauvée par le centre régional de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris-Nez ce mardi 9 mars 2021. Ils ont été pris en charge dans la matinée à Dieppe (Seine-Maritime).

33 personnes dont 10 enfants ont pu être sauvées.
33 personnes dont 10 enfants ont pu être sauvées. © Twitter Préfecture Seine Maritime

Trente-trois migrants, dont 18 hommes, cinq femmes et dix enfants dont un bébé, ont été secourus puis pris en charge, dans la matinée du mardi 9 mars 2021, par la police aux frontières et la police nationale à Dieppe (Seine-Maritime).

Alors qu'ils tentaient une traversée de la Manche au large de Berneval-le-Grand (76),  le CROSS et la gendarmerie maritime sont intervenus pour leur porter secours. Une aide d’abord refusée par les migrants, puis au vue des conditions climatiques, les 33 naufragés ont finalement été pris en charge par les pompiers puis par la police aux frontières. Ils sont tous sains et saufs.

Les migrants seront "accueillis temporairement à la Maison des sports mise à disposition par la mairie de Dieppe. Les services de l’État procèdent à l’examen des situations administratives au cas par cas".

Le préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord met en garde les migrants qui envisagent de traverser la Manche, une des zones les plus fréquentées au monde et où les conditions météorologiques sont souvent difficiles (120 jours de vent supérieur ou égal à force 7 en moyenne annuelle par exemple), et donc dangereuses pour la vie humaine !

Préfecture de Seine-Maritime

Ce n'est pas la première fois que des migrants sont secourus près de Dieppe. Il y a encore quelques jours, dans la nuit du jeudi 4 mars 2021, dix migrants avaient été interpellés à Neuville-lès-Dieppe. Au cours de la même nuit, un canot pneumatique, encore plié, avait été retrouvé par une patrouille de gendarmes au pied de la falaise de la plage de Belleville-sur-Mer.

Si vous êtes victime ou témoin d'un événement de mer, composez par téléphone le 196 ou par VHF sur le canal 16.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers migrants société immigration