Covid-19 : un cluster déclaré à l'hôpital de Dieppe, le personnel sous pression

Soixante-quatorze professionnels de santé du centre hospitalier de Dieppe ont été déclarés positifs à la Covid-19, ce jeudi 14 janvier. La direction tente de faire face, et le personnel est mis à rude épreuve.

Archive. Le centre hospitalier de Dieppe fait face à 74 contaminations à la Covid-19 au sein de son effectif.
Archive. Le centre hospitalier de Dieppe fait face à 74 contaminations à la Covid-19 au sein de son effectif. © FTV

La situation est préoccupante à l'hôpital de Dieppe, en Seine-Maritime. En tout, 74 professionnels de santé sont contaminés par la Covid-19, a fait savoir la direction ce jeudi 14 janvier. Un cluster a été déclaré et l'établissement est en lien avec l'Agence régionale de santé (ARS).

Les conséquences sont importantes pour le personnel. Plus d'heures de travail sont demandées aux soignants encore présents. Les représentants syndicaux tirent la sonnette d'alarme. Selon eux, les agents sont de plus en plus exposés dans le cadre de leur travail.

"Le risque zéro n'existe pas. On demande donc que le personnel soit testé quand il change de service. Cela rassure le personnel et les collègues", explique Franck Dumont, co-secrétaire syndicat CGT des hospitaliers de Dieppe.

Effet des fêtes ? Du variant Covid ?

Pour le moment, rien ne permet d'expliquer l'apparition de cluster au sein du service hospitalier. Selon Stéphanie Robaday-Voisin, épidémiologiste, le taux de contamination, en forte hausse ces derniers jours, pourrait s'expliquer par une multiplication des contacts pendant les fêtes de fin d'année, la fatigue du personnel hospitalier. Mais également par la possible présence du variant britannique du virus, estimé plus contagieux.

Des tests ont été envoyés au CHU de Rouen et l'institut de virologie pour déceler la présence du variant Covid-19 parmi les personnes contaminées. "Nous aurons normalement les réponses en début de semaine prochaine", précise Stéphanie Robaday-Voisin.

Actuellement 120 personnes sont hospitalisées pour cause de Covid-19. Dont deux tiers ont été contaminées au sein de l'hôpital malgré les mesures sanitaires. Six d'entre elles sont en réanimation.

Le centre hospitalier de Dieppe face à la Covid-19.

Des taux d'incidence en hausse en Normandie

"Malheureusement, on a dû interrompre la prise de congé. On a dû réorganiser certains secteurs. On a fait appel à nos retraités. On a fait appel à la plateforme de l'ARS de renfort en ressources humaines", détaille Franck Estève, directeur général adjoint du Groupement Hospitalier du Territoire Caux-Maritime, qui tente de faire face à la crise.

En Normandie, le taux d'incidence est toujours élevé, au-dessus de la moyenne nationale. "Au cours des 3 semaines passées, le taux d’incidence régional a progressé de plus de 60 points avec une accélération ces derniers jours. Le taux d’incidence est aujourd’hui de 166,6 : il était de 105,04 le 24 décembre et de 135,9 le 8 janvier", expliquait le dernier bilan de l'ARS, le 12 janvier.

Au nord de la Seine-Maritime, à Dieppe et ses environs, la situation est d'autant plus préoccupante avec un taux d'incidence de 253 cas de contaminations pour 100.000 habitants, contre 163 au niveau national.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société