REPLAY - Municipales 2020 : le débat à Dieppe

Publié le Mis à jour le
Écrit par Amandine Pointel
Revoir le débat des candidats à la mairie de Dieppe.
Revoir le débat des candidats à la mairie de Dieppe. © France Télévisions

France 3 Normandie vous fait vivre la campagne des municipales 2020. Revivez le débat sur les enjeux à Dieppe, en présence de quatre des cinq candidats.

France 3 Normandie vous propose mercredi 4 mars 2020 à 22h05, un débat de 30 minutes sur les municipales à Dieppe, en Seine-Maritime. Les candidats débattront notamment sur l'attractivité, l'emploi et la santé. 

Cette émission sera présentée par Frédéric Nicolas.

Les candidats présents au débat :
  • Nicolas Langlois, maire sortant, "Prenons soin de Dieppe", PC
  • André Gautier, "Aimer Dieppe"
  • Dominique Garçonnet, "Dieppe, une ambition nouvelle"
  • Louis-Armand de Béjarry, "Dieppe d'abord", RN
Revoir le débat :

Quels enjeux aux municipales ?

  • L'attractivité
Dieppe connait une chute démographique depuis plusieurs années. La cité d'Ango a perdu 10 000 habitants en près de 50 ans. L'attractivité est donc l'un des enjeux majeurs de cette campagne.

"Depuis des années, les villes moyennes perdent des habitants au profit des métropoles", explique Nicolas Langlois, maire sortant de Dieppe. 

Pour relancer l'attractivité de la ville, André Gautier souhaite renforcer les liens avec l'Angleterre pour le tourisme et les sports nautiques. Dominique Garçonnet promet de booster l'installation d'entreprises start-ups. Le maire sortant Nicolas Langlois compte créer une cité de la pêche et de la mer.

"Une ville propre, une ville dans laquelle il y a de l'emploi, une ville avec des ambitions culturelles, des ambitions de loisirs, de la sécurité. Voilà les sujets sur lesquels il faut travailler pour avoir une ville attractive.", explique Dominique Garçonnet, tête de liste "Dieppe, une ambition nouvelle".

"Dieppe a tout pour réussir. La ville est proche d'une grand métropole, il y a une grande activité économique avec le port.", indique Louis-Armand Béjarry, candidat du Rassemblement National. 
  • La santé
Autre enjeu de ces municipales : la santé. Il y a un fort problème de pénurie de médecins à Dieppe. Comment les attirer et les faire rester ?

Pour Dominique Garçonnet, "Les médecins ne viennent que dans les villes qui sont attractives. Nous proposons, pour les internes qui travaillent à Dieppe et qui souvent repartent à Rouen le soir, des logements à coûts modérés avec une conciergerie pour leur faciliter la vie."

André Gautier souhaite les attirer en installant des maisons de santé de quartier, tandis que Louis-Armand de Béjarry propose un cabinet de recrutement.

Nicolas Langlois envisage un centre de santé municipal "où la collectivité aurait des médecins salariés". 

Qui sont les 5 candidats ?


Nicolas Langlois, 36 ans, maire sortant PCF, est candidat à sa succession. Il devient maire de Dieppe en 2017 lorsque Sébastien Jumel, élu maire en 2014, rejoint l'Assemblée Nationale pour devenir député de la Seine-Maritime. Ce dernier est d'ailleurs troisième de la liste de Nicolas Langlois qui fait campagne pour la première fois en son nom.

Pour ces municipales 2020, le maire sortant propose "15 mesures-clés pour Dieppe" dans son programme. Parmi elles : la gratuité des transports pour les moins de 26 ans, un référendum citoyen sur le front de mer ou encore créer une cité de la pêche et de la mer. Il est soutenu par les écologistes.

André Gautier, 54 ans, membre des Républicain. Il est conseiller municipal d'opposition, vice-président du Département et vice-président de l'agglomération Dieppe-Maritime.

Parmi ses projets de campagne : la construction d’un grand parking près de la gare, faire du front de mer le poumon vert de la ville, créer une maison des associations moderne et fonctionnelle ou encore le renforcement de la vidéo protection.


L'ancien président de la chambre du commerce et d'industrie Dominique Garçonnet, 59 ans, est tête de liste de l'opposition à l'actuel maire avec "Dieppe, une ambition nouvelle". L'annonce de sa candidature fin novembre 2019 était une surprise pour les Dieppois puisqu'André Gautier avait déjà annoncé sa canidature en août 2019 en se présentant comme candidat de l'opposition. Il est officiellement soutenu par le Modem et la REM

Pour ces municipales 2020, la droite se trouve une nouvelle fois divisée, comme en 2014.


Eric Moisan, candidat Lutte Ouvrière. Ce professeur d’histoire-géographie de 47 ans habite à Neuville-lès-Dieppe. Il était déjà candidat aux élections municipales de 2014 et avait récolté 1,85 % des suffrages au premier tour.

Louis-Armand de Béjarry, 41 ans, est secrétaire général du Rassemblement National au Conseil Régional de Normandie. Il a déjà mené des campagnes locales en Loire-Atlantique et dans le Nord et de 2001 à 2005, il a dirigé le Front National Jeunesse. Son programme met l'accent sur la sécurité.

 

Résultats en 2014


Aux dernières élections municipales en 2014, Sébastien Jumelé est réélu à la mairie de Dieppe pour un second mandat avec 50,37 % des voix devant le candidat UMP, André Gautier (35,07 %) et devant la liste étiquetée divers gauche, menée par Bernard Brébion (14,55 %).

Son élection en 2008 avait mis fin à une parenthèse de droite dans une ville communiste depuis 50 ans. En 2017, Sébastien Jumelé rejoint l'Assemblée Nationale pour devenir député de la Seine-Maritime. Il cède son siège de maire à son premier adjoint Nicolas Langlois.
 

Retrouvez tous nos articles sur les municipales 2020 en Normandie avec notre carte interactive


Agrandissez notre carte en cliquant sur le menu en haut à gauche de la carte et retrouvez nos articles sur les communes de votre choix en un clic !

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.