Nucléaire. Arrêt prolongé pour un des réacteurs de la centrale de Penly

Publié le
Écrit par Richard Plumet
Les deux tranches de la centrale nucléaire EDF de Penly (Seine-Maritime)
Les deux tranches de la centrale nucléaire EDF de Penly (Seine-Maritime) © France Télévisions

En travaux de maintenance depuis l'automne 2021, la tranche N°1 de la centrale EDF de Penly près de Dieppe (Seine-Maritime) restera arrêtée après la découverte d'un problème de sécurité

Le centre nucléaire de production d'électricité d'EDF de Penly est situé en bord de mer, entre Dieppe et Le Tréport, et compte deux réacteurs de 1330 mégawatts.      

Le réacteur numéro un de Penly est à l'arrêt depuis le mois d'octobre 2021 pour des travaux de maintenance. Une "visite décennale" qui, indiquait EDF, s'est poursuivie en novembre par une inspection minutieuse de la cuve du réacteur : "les analyses fines en temps réels des données d’ultrasons, radiographiques et télévisuelles contrôlent toutes les soudures de la cuve."  

Découverte d'un défaut

Le 13 janvier 2022, EDF annonçait que l'arrêt de la tranche N°1 de Penly serait prolongé après la découverte d'un problème de corrosion sur le système de sécurité.  
Karine Herviou, directrice générale adjointe de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), évoquant "un défaut de l'ordre du millimètre", a déclaré à l'AFP que le problème identifié à Penly "serait dû à un phénomène de corrosion sous contrainte, c'est-à-dire le même phénomène qui a été détecté" sur les réacteurs de 1.450 MW"  

Cette corrosion n'avait jusqu'à présent été identifiée que sur des réacteurs de 1.450 mégawatts. Le défaut détecté à Penly 1 est donc le premier qui concerne une autre famille de réacteurs.  
Des contrôles sont menés par EDF dans les autres centrales pour déterminer si d'autres réacteurs ont le même problème.  

Un EPR prévu à Penly

La centrale nucléaire de Penly, conçue au départ pour quatre tranches (comme à Paluel) a été choisie en novembre 2021 pour accueillir un réacteur de type EPR.    ("Evolutionary Power Reactor", appelé aussi "réacteur préssurisé européen")

Ce  qui porterait, après celui de Flamanville dans la Manche, à deux le nombre d'EPR  en Normandie.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.