Près de Dieppe, la transmission du métier de coutelier est assurée

Depuis l'été 2021, la commune de Longueville-sur-Scie compte un coutelier d'art. Nicolas Lecomte, un normand revenu sur ses terres il y a trois ans. Il a été formé et est toujours épaulé par un coutelier qui prend sa retraite, François Queneuil.
L'atelier de Nicolas Lecomte se trouve à Longueville-sur-Scie près de Dieppe.
L'atelier de Nicolas Lecomte se trouve à Longueville-sur-Scie près de Dieppe. © Didier Meunier/France Télévisions

François Queneuil, coutelier de renom part en retraite l’esprit tranquille. Il sait que son atelier et ses machines vont encore donner naissance à de belles pièces. Cette continuité sera assurée par Nicolas Lecomte. Ce forgeron de métier a appris la coutellerie d’art grâce à François Queneuil. Une transmission qui perpétue la tradition et ses gestes ancestraux.

Nicolas Lecomte souhaiterait ouvrir une boutique au sein de son atelier situé à Longueville-sur-scie.
Nicolas Lecomte souhaiterait ouvrir une boutique au sein de son atelier situé à Longueville-sur-scie. © Didier Meunier/France Télévisions

Forger une lame à la force du poignet, donner vie au couteau en partant d’un métal brut ou encore maîtriser le tranchant… tous ces gestes sont désormais acquis par Nicolas qui exerce sa passion dans cet atelier de Longueville-sur-Scie : « on sent la forme de la roue qui est coincée dans le creux de la lame, ce qui permet d’avancer à l’œil ».

François Queneuil a été coutelier d'art pendant plus de 40 ans dans le pays de Bray.
François Queneuil a été coutelier d'art pendant plus de 40 ans dans le pays de Bray. © Didier Meunier/France Télévisions

Toutes les machines de l’atelier ont été données à Nicolas par François Queneuil. L’artisan est resté aux côtés de son apprenti pendant plusieurs mois. Aujourd'hui, il est ravi de cette rencontre : « c’est une chance inouïe d’avoir recontré Nicolas, qu’il fasse perdurer cette affaire que j’ai créée il y a quarante ans à Neufchatel-en-Bray, continuée depuis vingt ans à Varengeville et qu’il y est une parfaite osmose entre nous deux, ça c’est extraordinaire ! Je suis vraiment comblé et je peux partir tranquille, la tête haute ! ».

Nicolas Lecomte lui en est tout autant reconnaissant et sait que son maître ne sera jamais très loin : «  il guide mes pas pour avancer sereinement, il est à mes côtés, un peu comme un ange gardien quoi »

Il y a vraiment un lien amical et une fusion qui s’est créée, qui fait que ça va rester tout simplement.

Nicolas Lecomte

Pendant une vingtaine d’années, Nicolas Lecomte a exercé dans le domaine de la serrurerie et du soudage. C’est en abordant la coutellerie industrielle, qu’il s’est passionné pour ce métier et surtout pour la forge. Couteaux mais aussi bijoux, il réalise des pièces uniques entièrement faites à la main. 

Des heures de travail et de précision sont nécessaires pour arriver à un tel résultat.
Des heures de travail et de précision sont nécessaires pour arriver à un tel résultat. © Facebook Ravenforgeron
En plus des couteaux, Nicolas Lecomte propose également des bijoux.
En plus des couteaux, Nicolas Lecomte propose également des bijoux. © Facebook Ravenforgeron

Le prochain objectif du jeune coutelier : ouvrir une boutique au sein de l'atelier de Longueville-sur-scie. En attendant, Nicolas alimente son site et sa page Facebook.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
art artisanat économie