Sarah Reddyhoff, l'artiste anglaise qui égaye les rues de Dieppe

Depuis une dizaine d'années Sarah Reddyhoff met des couleurs sur les murs du Pollet, à Dieppe. Rencontre avec cette anglaise, bien acceuillie par les habitants du quartier. 

© France Télévisions
Les murs du quartier du Pollet n'ont pas de secret pour Sarah Reddyhoff. L'artiste anglaise, qui connaît la cité d'Ango depuis son enfance, a fait de ce lieu son terrain de jeu favori. Elle aime y peindre ce qui l'entoure : les paysages de la ville, la vie qui s'y passe, mais aussi, parfois, les personnes qu'elle croise ou qui observent son travail. 
 

C'est comme si je faisais partie de l'histoire du quartier. Je suis venue toute petite ici. J'y ai joué et parfois peindre c'est comme un jeu... On s'amuse avec la peinture. C'est une suite logique en quleque sorte. C'est génial de faire ça...

Sarah Reddyhoff 

© France Télévisions

Le travail et la personnalité ne laissent pas de marbre les passants.

Ça donne de la couleur, c'est vivant et c'est mieux que les graffitis qu'on voit dans d'autres quartiers. Il faut le faire partout ! C'est vraiment beau… Elle fait ça très bien Sarah en plus ! 

Ghislaine Metcalf, habitante du Pollet à Dieppe  

 
Portrait de Sarah Reddyhoff, peintre des rues à Dieppe
VIDEO : le reportage de Grégory Archiapati et Félix Bolez avec les interviews de : 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture peinture art