Un engin explosif repéré sur la plage d'Etretat

Ce mardi 11 août, dans la matinée, un petit engin explosif a été vu sur les galets de la plage d'Etretat. Ce sont des baigneurs qui ont donné l'alerte. La plage est fermée en attendant l'arrivée des démineurs.
Un périmètre de sécurité a été établi, la plage et la promenade a été fermée
Un périmètre de sécurité a été établi, la plage et la promenade a été fermée © Ville d'Etretat - France Télévisions
Ce mardi 11 août à Etretat en Seine-Maritime, un peu avant midi, des baigneurs intrigués par la présence de ce qui ressemble à un engin explosif sur les galets, ont alerté les autorités.
A leur arrivée sur place, les gendarmes ont découvert une petite bombe, un peu plus grosse qu'une grenade. "Il semblerait que ce soit un engin anti-aérien", a précisé Serge Razzi, adjoint à la mairie d'Etretat en charge du tourisme, du commerce et des animations.
 
La petite bombe est un peu plus grosse qu'une grenade
La petite bombe est un peu plus grosse qu'une grenade © Ville d'Etretat

La municipalité a décidé par prudence de fermé l'accés à la moitié de la plage et de la promenade de la station balnéaire.
Un périmètre de 150 mètre a été établi autour de l'engin, il concerne la partie surveillée de la plage. Les baigneurs peuvent continuer de se baigner dans la zone non-surveillée de la plage.
 
Un périmètre de sécurité a été établi en attendant l'intervention des démineurs
Un périmètre de sécurité a été établi en attendant l'intervention des démineurs © France Télévisions



Les bars et restaurants de la plage n'ont pas été fermé et sont toujours accessibles aux piétons.
Une brigade spécialisée en déminage a été contactée et devrait intervenir à la prochaine marée basse, dans le courant de la soirée.

L'an dernier déjà, la baignade était devenue interdite à Etretat fin juillet en raison d'une alerte à la pollution dûe à l'incendie de la station d'épuration de la ville.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire culture explosions sécurité société