Le Havrais Charlie Dalin arrive à la deuxième place de la Transat Jacques Vabre

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marion Chevalet
Le binôme de l'Imoca Apivia, Charlie Dalin et Paul Meilhat, est arrivé à la 2ème place de la Transat Jacques Vabre 2021 ce jeudi 26 novembre.
Le binôme de l'Imoca Apivia, Charlie Dalin et Paul Meilhat, est arrivé à la 2ème place de la Transat Jacques Vabre 2021 ce jeudi 26 novembre. © Thomas Brégardis / MAXPPP

Avec son équipier Paul Meilhat, le Havrais Charlie Dalin est arrivé à Fort-de-France après 18 jours et 21 heures en mer. Le duo de l'Apivia n’aura pas réussi à rattraper l’Imoca LinkedOut, arrivé à la première place, malgré un début de course en tête et une position de favori.

Le Havrais Charlie Dalin arrive à la 2ème place des Imoca de la Transat Jacques Vabre avec son équipier Paul Meilhat. Après 18 jours et 21 heures en mer, les skippers ont franchi la ligne d’arrivée à Fort-de-France à 6 heures du matin - en Martinique – (soit 11 heures en Métropole). 

Selon les skippers, les conditions de vent ont été « atypiques ». Le binôme de l’Imoca Apivia n’a pas réussi à rattraper son retard à la fin de la course et arrive 20 heures et 12 minutes après l’Imoca LinkedOut (mené par les skippers Thomas Ruyant et Morgan Lagravière).

Charlie Dalin et Paul Meilhat ont parcouru près de 6 600 miles (soit 12 000 km) pour relier Le Havre à Fort-de-France à la vitesse moyenne de 14,64 nœuds.

Une position de favori et un départ en tête

Pourtant le duo, annoncé comme favori, avait mené le premier tiers de la Transat, avant de se faire rattraper près de Madère. Afin de passer l’archipel du Cap Vert, l’Apivia a emprunté la route la plus à l’ouest. Ce choix leur a permis temporairement de reprendre la tête avant de se faire doubler par l’Imoca de Linked Out. A l’approche de l’arrivée, les écarts entre les bateaux ne cesseront de s’agrandir pour offrir le podium final actuel.

A son arrivée en Martinique, Charlie Dalin s’est exprimé sur Twitter : « Les dernières heures ont été à l’image de toute la course, des conditions anormales, sans alizés. Il a fallu s’adapter avec des fichiers météo un peu décalés. Nous partions pour tenter un doublé, il a manqué peut être 2 ou 3 ingrédients, un soupçon de réussite… ».

Il faut dire que le binôme de l’Imoca Apivia était venu pour la gagne après avoir remporté ensemble, trois mois plus tôt, la Rolex Fastnet 2021 en Imoca. Charlie Dalin est aussi un habitué des 1ère et 2ème places depuis 2019. Il avait remporté la Transat en 2019 (avec Yann Eliès) et a été le 1er à franchir la ligne du Vendée Globe (mais 2ème au classement) de 2021.

Il s’est avéré que sur la fin du parcours c’était difficile de revenir mais nous sommes contents de nous.

Charlie Dalin

Charlie Dalin n’est toutefois pas déçu de son classement : « Nous sommes très heureux de cette 2ème place. Il s’est avéré que sur la fin du parcours c’était difficile de revenir (…) mais nous sommes contents de nous. C’était vraiment très intense cette régate à trois bateaux ».

Quant aux perspectives, la route de Rhum se profile en novembre 2022. Et pour le Vendée Globe de 2024, Apivia a déjà commencé la construction d'un nouveau voilier Imoca pour le Havrais.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.