VOILE. La Transat Jacques Vabre pour les nuls : 5 choses à savoir sur cette course au large incontournable

Publié le Mis à jour le
Écrit par Amandine Pointel
LE HAVRE, le 27 octobre 2019 : l'imoca Apivia, avec ses skippers Charlie Dalin and Yann Elies, lors du départ de la 14e édition de la Transat Jacques Vabre.
LE HAVRE, le 27 octobre 2019 : l'imoca Apivia, avec ses skippers Charlie Dalin and Yann Elies, lors du départ de la 14e édition de la Transat Jacques Vabre. © Alea

Avec le Vendée Globe et la Route du Rhum, elle est devenue l’une des références de la course au large. La Transat Jacques Vabre s'élancera du Havre (Seine-Maritime) dimanche 7 novembre. Besoin d'un cours de rattrapage ? Avant le grand départ, voici tout ce qu’il faut savoir sur l’édition 2021.

Coup d'envoi de la 15e édition de la Transat Jacques Vabre. Tous les deux ans, entre la Route du Rhum et le Vendée Globe, des duos de skippers se donnent rendez-vous pour une traversée de l'Atlantique. Le dimanche 7 novembre, 158 skippers s'elanceront depuis le bassin Vauban au Havre, en direction pour la première fois de la Martinique. Vous n'y connaissez rien ? Pas de problème, on vous dit tout dans cet article sur l'édition 2021.

1- Nouvelle destination, nouveaux parcours

C'est la grande nouveauté de cette 15ème édition. Exit le Brésil à l'arrivée, la Transat Jacques Vabre mettra le cap vers la Martinique et la Baie de Fort de France, autre région productrice de café. "La Martinique est le berceau du café en Amérique latine", rassure Juan Amat, Président JDE France et Président de l’association Transat Jacques Vabre. Plus connue pour ses cultures de canne à sucre et pour son rhum agricole, l'Île aux fleurs fut pourtant le berceau de la culture caféière aux Amériques. Au 18ème siècle, trois précieux plants Arabica Typica des jardins particuliers du roi Louis XIV, ont été importés sur l’île pour y être cultivés avant d’être introduits en Amérique du Sud.

Pour la première fois de son histoire, la Route du Café part explorer les Antilles. Car à l'image la Route du Rhum qui relie Saint-Malo à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, la Transat Jacques Vabre s'est inspirée d'une célèbre voie commerciale pour établir son parcours. Depuis sa création en 1993 sous le nom de "Route du Café", les skippers empruntent le même chemin que celui des grands voiliers marchands du 17ème sicèle qui revenaient en Amérique latine après avoir déchargé leur cargaison en Europe. Si le point de départ a toujours été Le Havre, premier port caféier de France, l'arrivée a eu lieu dans différents ports au fil des années : Carthagène (Colombie), Salvador de Bahia (Brésil), Puerto Limon (Costa Rica) ou encore Itajai (Brésil).

En plus d'une destination d'arrivée inédite, l'autre nouveauté de cette édition 2021 se portera sur le parcours des skippers. Ils n'emprunteront pas une, mais trois routes différentes pour rallier Fort de France. L'objectif : permettre aux différents types de bateaux avec les 3 parcours différents proposés, d'arriver à peu près en même temps. 

L'idée est de recevoir tout le monde dans la Baie de Fort de France et d'avoir l'ensemble des podiums en moins d'une semaine.

Francis Le Goff, directeur de course de la Transat Jacques Vabre

"L'idée est que chacun passe un même temps en mer avec des bateaux qui vont vite et d'autres qui vont un peu moins vite" a déclaré le directeur de la course Francis Le Goff lors d'une conférence de presse en février dernier. "Il n'y avait qu'une seule solution, c'est d'avoir des parcours différents. Et ça a aussi l'avantage d'arriver groupés en Martinique et que chacun puisse avoir une fête identique."

Au programme donc toujours 4 types de bateaux : les Class40, les Multi50, les Imoca, ainsi que les Ultim. En fonction de leur embarcation, les duos de skippers devront parcourir 4.600 milles (Class 40), 5.800 milles (Multi50 et Imoca) et 7.500 milles (Ultim) pour faire Le Havre - Fort-de-France.

Le parcours des Class40 pourrait être bouclé en 17 à 22 jours. Pour les Multi 50 et les Imoca, qui feront route commune, les Multi 50 seront attendus en premier à Fort-de-France, en 12 à 15 jours. Les Imoca, eux, pourraient mettre 14 à 17 jours. Enfin, les Ultime, les bateaux les plus rapides du circuit, devraient arriver après 16 à 17 jours de traversée.

2- Il n’y a jamais eu autant de participants

L'édition 2021 devrait être "une édition record", nous confiait cet été Francis Le Goff, directeur de la Ligue de voile de Normandie. Avec 76 bateaux inscrits pour 158 skippers pour cette 15ème édition (contre 60 bateaux pour 120 skippers en 2019), ses propos sont désormais confirmés. 

Avec 21 skippers, la Normandie semble être la région la plus représentée. "C’est une première dans l’histoire de cette course ! La Normandie peut être fière de compter autant de talents sur son territoire !", s’est réjouie Marie-Agnès Poussier-Winsback, Vice-Présidente de la Région Normandie en charge du tourisme, de l'attractivité et du nautisme.

La liste des 21 skippers Normands :

  • Fabien Delahaye (MACSF), IMOCA, OCEAN - Ouistreham
  • Louis Duc (Votre Epargne du Monde / Lantana Paysage), IMOCA, Ecole de voile de Cherbourg 
  • Charlie Dalin (APIVIA), IMOCA, SNPH - Le Havre
  • Jörg Riechers (#TheMountainMan), IMOCA, Caen Yacht Club
  • Cédric Château (SEAFRIGO – SOGESTRAN), Class40, CVSAE - Saint Aubin les Elbeuf
  • Jérémie Mion (SEAFRIGO – SOGESTRAN), Class40, SRH - Le Havre
  • Pierre-Louis Attwell (Vogue avec un Crohn), Class40, CN Honfleur
  • Maxime Bensa (Vogue avec un Crohn), Class40,Deauville YC
  • Nicolas Jossier (La Manche #EvidenceNautique), Class40, YC Granville
  • Alexis Loison (La Manche #EvidenceNautique), Class40, YC Cherbourg
  • Nicolas Lemarchand (Entraide Marine), Class40, CNEC - Saint-Vaast-la-Hougue
  • Thimoté Polet (Entraide Marine), Class40, SNPH - Le Havre
  • Antoine Calliste (Croatia Full Of Life), Class40, YC Granville
  • Renaud Courbon (Clown-up), Class40, SNPH - Le Havre
  • Guillaume Pirouelle (Clown-up), Class40, SNPH - Le Havre
  • Julia Courtois (Saint James – Biscuiterie de l’Abbaye), Class40, CVSAE - Saint Aubin les Elbeuf
  • Jeanne Courtois (Saint James – Biscuiterie de l’Abbaye), Class40, CVSAE - Saint Aubin les Elbeuf
  • Jean-Edouard Criquioche (Cinéma Grand Forum), Class40, Cercle de la Voile de Dieppe
  • Pierre Casenave-Pere (Legallais), Class40, CNBC - Barneville - Carteret
  • Martin Louchart (Randstad-Ausy), Class40, YC Granville
  • Clara Fortin (Randstad-Ausy), Class40, YC Granville

3- Le Havrais Charlie Dalin, grand favoris de la course dans la classe Imoca

Et parmi les grand favoris de cette 15ème édition de la route du café, le Havrais Charlie Dalin dans la classe Imoca. Vainqueur de la précédente Jacques Vabre en 2019, le skipper normand sera de nouveau au départ pour tenter "le doublé". A bord d'Apivia, il fera cette fois équipe avec l'ancien vainqueur de la Route du Rhum 2018 : le navigateur breton Paul Meilhat.

Et les feux semblent tous au vert pour le skipper. En janvier dernier, Charlie Dalin avait franchi en premier la ligne d'arrivée du Vendée Globe, mais la victoire était revenue à Yannick Bestaven grâce aux bonifications pour avoir sauvé Kevin Escoffier. Cet été, son duo avec Paul Meilhat a remporté la Rolex Fastnet dans la catégorie Imoca en 2 jours, 17h et 2 minutes pour rejoindre les côtes françaises depuis l'Angleterre. Il a également terminé premier du défi Azimut.

4- Premier gros rendez-vous de la voile post covid

L'édition 2021 de la transat sera également marquée par le grand retour du public. Souvenez-vous en 2020, le départ du Vendée Globe avait dû se faire à huis clos, la faute à l'épidémie de Covid-19. "Le test PCR me fait plus peur que le départ du Vendée Globe",  nous confiait Charlie Dalin le 5 novembre 2020, trois jours avant son départ. Une drôle d'ambiance, loin de la ferveur habituelle que procure le départ de la course. 

La 15ème édition de la Transat Jacques Vabre est donc le premier des trois gros rendez-vous de la voile avec un retour du public. Pour l'occasion, Le Havre a prévu un programme riche et intense sur le village de départ de la course autour du bassin Paul Vatine. L'accès est gratuit, accessible à tous (sur présentation du pass sanitaire) et ouvert tous les jours, du vendredi 29 octobre au samedi 6 novembre, de 10 heures à 20 heures. Feu d'artifice, escape game, concerts ou visites de bateaux, qui ponctueront la vie du Village. Découvrez le programme :

En Martinique, même si la situation sanitaire est plus fragile, le village d'arrivée s’installera, à Fort-de-France, du 19 au 30 novembre."La situation sanitaire nous permettra d’accueillir dans de bonnes conditions la Transat Jacques Vabre. Nous sommes en plein air, nous avons une surface d’accueil à terre très importante avec les mesures et les dispositifs sanitaires de précaution qui seront bien évidemment mis en place", a rassuré le maire de Fort de France Didier Laguerre.

5- Une course qui a marqué l’histoire de la voile

Avec la Route du Rhum et le Vendée Globe, la Transat Jacques Vabre est l'un des rendez-vous incontournables de la voile. Seule course en binôme des trois, c'est aussi l'occasion de se préparer pour les futures traversées en solitaire. C'est notamment le cas du normand Louis Duc qui vise le Vendée Globe 2024. 

La Jacques Vabre est devenue l’une des références de la course au large et a marqué la carrière de nombreux marins : Jean Morel, Paul Vatine, Loick Peyron, Laurent et Yvan Bourgnon, Franck-Yves Escoffier, Charlie Dalin... Disputée tous les deux ans, elle est la plus longue des transatlantiques en double, sans escale et sans assistance.

Pourtant, lors de sa création en 1993 sous le nom de Route du Café, il s'agissait d'une course en solitaire. Cette année-là, 13 bateaux avaient répondu présents. Toutes les stars étaient là, de Laurent Bourgnon à Loick Peyron en passant par Mike Birch et un certain Paul Vatine. C’est "LE" régional de l’étape. Un marin né au Havre en 1957 qui n’a encore jamais remporté de grande course au large mais entend bien combler cette lacune avec son trimaran "Région haute Normandie".

Une quatrième édition qui tourne au drame

La quatrième édition de la Transat Jacques Vabre est tragique, marquée par la disparition du tout premier vainqueur. Le 21 octobre 99, alors qu’il navigue au large des côtes portugaises avec Jean Maurel sur le trimaran Groupe André, le bateau chavire. Jean Maurel se trouve à l’intérieur : il est sain et sauf. Mais Paul Vatine, à la barre à ce moment-là, passe par-dessus bord avant d’être emporté par la mer. Il avait 42 ans. Une disparition qui éclipse la victoire de Loick Peyron et Franck Proffit en multicoque. En monocoque, Thomas Coville et Hervé Jan arrachent la victoire à Catherine Chabaud et Luc Bartissol, en tête durant toute la course mais contraints de faire une escale technique pour récupérer un spi. Cette année-là, 20 bateaux avaient pris le départ.

Affronter les éléments

Tempêtes et dépressions vont parfois obliger les organisateurs à reporter le départ et perturber le bon déroulement de la course en 2011, 2013 mais aussi en 2015. Cette année-là, sur les 41 bateaux présents dans le bassin Paul Vatine au Havre, 17 doivent renoncer dès les premiers jours. Lionel Lemonchois et Roland Jourdain sont victimes d’un chavirage et doivent être  hélitreuillés en plein Atlantique. Des conditions dantesques qui n’empêchent pas François Gabart et Pascal Bidégorry de l’emporter  en ultime, vainqueurs du duel avec Thomas Coville et Jean-Luc Nélias.

2017, l'année des records

En ultime, Thomas Coville et Jean-Luc Nélias s’offrent une belle victoire et terminent en 7 jours 22 heures et 7 minutes, explosant le record de Franck Cammas de 2007 (en 10 jours, 38 minutes et 43 secondes).

En multi 50, record aussi pour Lalou Roucayrol et Alex Pella en 10 jours et 19 heures. Même chose en IMOCA avec la victoire de Jean-Pierre Dick et Yann Eliès en 13 jours et 7 heures. Enfin, du côté des class 40, c’est le malouin Maxime Sorel associé à Antoine Carpentier qui termine sur la plus haute marche du podium avec là aussi un record à la clé en 17 jours et 10 heures.

Un nouveau record sera-t-il battu pour cette édition 2021 ? Pour ne manquer aucune info autour de la Transat Jacques Vabre sur notre site en cliquant ici.

La Transat Jacques Vabre sur France 3 Normandie

De l’ouverture officielle du village jusqu’à l’arrivée des skippers à Fort de France, France 3 Normandie s'installe depuis le bassin Paul Vatine au Havre pour vous faire partager cette aventure extraordinaire : des pages spéciales, ses journaux d’information régionaux et ses émissions spéciales. Reportages, interviews, portraits de skippers, éditions spéciales du mardi 2 novembre au dimanche 7 novembre pour le départ en direct.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.