Les clubs sportifs touchés par la crise sanitaire sont en quête de nouveaux adhérents

Après 2 saisons perturbées ou annulées à cause du Codid-19, les clubs sportifs notent une diminution de leurs effectifs. Ils doivent faire preuve d'initiative pour attirer de nouvelles recrues. Plus particulièrement, auprès des adultes concernés par le passe sanitaire.
© FranceTélévisions / Baie de Seine

Septembre, c'est évidemment le retour aux inscriptions dans les clubs de sport. Après deux saisons marquées par la présence du Covid-19, beaucoup de familles aspirent à une vie normale et veulent que leurs enfants pratiquent de nouveau leurs activités physiques. 

La vie continue... Il faut qu'on reprenne une vie normale.

Malia Azimi, une maman

Ca devrait bien se passer. Avec les gestes barrières et les passes-sanitaires, il ne devrait pas y avoir de fermeture. Du moins, je l'espère. 

Claire Nicot, une maman

Pourtant, malgré l'amélioration de la crise sanitaire, la crainte de la maladie et de la contamination, mais aussi l'obligation du passe sanitaire pour les adultes ont des repercussions sur la vie des clubs. Les adhésions sont en baisse encore cette année. Les clubs doivent donc rivaliser d'initiatives pour attirer des adhérents. 

Un geste financier

A l'association de tennis de table du Havre, la reprise est plus lente qu'avant la pandémie. 
Le club a consenti une baise de 50% du montant de ses cotisations pour faire revenir la totalité de ses 200 adhérents. C'est particulièrement notable chez les plus âgés. 

Il y a les anti-passes, les anti-vaccins. (...) On va sûrement perdre une équipe au niveau régional. L'année dernière, on avait dejà perdu 2 équipes au niveau départemental.

Alain Lemonnier Président de l'association de tennis de table du Havre

Les associations sportives ont du mal à recruter. Exemple sur la région havraise.

Aller au devant des sportifs

Au RC Handball de Bolbec, près du Havre, 25% des anciens joueurs ne sont pas revenus depuis l'apparition du Covid. Pour remplir ses rangs, le club a décidé d'aller directement au contact de la population dans les centres commerciaux de la ville pour faire sa promotion et proposer deux séances gratuites.

On a aussi embauché deux éducateurs sportifs pour développer et structurer le club. Ca nous permet d'intervenir aussi dans des établissements scolaires et de proposer des actions éducatives.

Fabrice Fayolle Président RC Bolbec Handball

Qu'en sera-t-il après le 30 septembre ? 

A cette date, le passe sanitaire deviendra obligatoire aussi pour les plus de 12 ans. Les clubs sportifs sont donc dans l'expectative. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
baie de seine sport covid-19 santé société vie associative