Les routiers ukrainiens en mission au Havre suivent de près l'invasion russe dans leur pays

Publié le Mis à jour le

L'Ukraine est envahie par les troupes russes depuis cinq jours. Loin de leur pays, des chauffeurs routiers ukrainiens en déplacement au Havre sont très attentifs à la situation et en lien avec leurs proches.

Le drapeau ukrainien flotte sur son camion en signe de solidarité. Oleksandr Yakimenko est ukrainien. Il travaille en France depuis plusieurs années. Il est très inquiet face à la guerre qui touche son pays.

"La situation en Ukraine est très instable mais nous croyons au peuple ukrainien. Les amis, on est avec vous, même si on se trouve ici en Europe, on vous soutient, on est avec vous" dit-il.

La situation devient intenable pour son collègue Viachesla Revenko. Le chauffeur routier veut rentrer au plus vite en Ukraine pour rejoindre sa femme et ses quatre enfants qui vivent dans le centre du pays. Jusqu'à présent, à son plus grand soulagement, il a réussi à les joindre chaque jour. Il pourra traverser la frontière et entrer en Ukraine. Mais il lui faudra alors prendre les armes.

A la maison ils disent qu'il y a beaucoup d'attaques aériennes. Le pays est attaqué,souffre. Les gens fuient, les secours sont débordés. Je suis très inquiet, nous sommes tous très inquiets. Ca fait quatre jours que je ne dors plus.

Viachesla Revenko, chauffeur routier ukrainien

Un chauffeur routier biélorusse partage leur inquiétude. Pourtant son pays est très proche du pouvoir russe.

" Je pense que tout le peuple biélorusse est contre la guerre. La guerre fait peur. La guerre est toujours mauvaise. Il est possible qu'il y ait des répercussions aux frontières de la Biélorussie. Les réfugiés traversent les frontières de la Pologne. Je pense que oui on aura des problèmes. On est tous inquiets de la situation" explique-il.

Loin de leur pays, ces hommes vivent difficilement leur impuissance.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité