Ligue 2. Le bilan du mercato du Havre, du SM Caen et de QRM

À divers degrés, tous les clubs normands de Ligue 2 ont ajusté leur effectif durant le mercato hivernal qui s'est clos mercredi 31 janvier 2023 à minuit. Récapitulatif des départs et des arrivées au Havre, à Caen et à Quevilly-Rouen.

Les clubs normands ont profité du marché hivernal des transferts pour remanier leurs effectifs. Le Havre et Caen ont été actifs, Quevilly-Rouen Métropole, un peu moins. Tour d'horizons et analyse des départs et arrivées dans les équipes régionales à mi-saison. 

Le Havre : pas le buteur espéré, mais une série de paris

L'objectif n°1 du HAC dans ce mercato d'hiver était de recruter avant tout un buteur d'envergure. Battu aux deniers par Saint-Etienne dans la course à Gaëtan Charbonnier, le club doyen a aussi échoué à attirer le buteur de Versailles Kapit Djoco, parti à Bastia. Mais le HAC avait-il réellement besoin d'un serial scoreur ? Clairement pas si l'on s'en tient aux résultats. Comme un symbole, le large leader du championnat n'a pas eu recours à un attaquant pour aller gagner chez son dauphin, Bordeaux, hier soir (2-1).

Le Havre n'a plus perdu en championnat depuis 19 matchs, soit une moitié de saison entière, égalant un record datant de 1958. Alors, les dirigeants n'ont sans doute pas trouvé nécessaire de bouleverser un collectif rôdé et soudé. Cela n'a toutefois pas empêcher Mathieu Bodmer et consort de tenter quelques paris. Après un passage compliqué à Monaco et un exode aux Etats-Unis, l'Ebroïcien Samuel Grandsir rentre en Normandie. Avec plus de 230 matchs en professionnel, il apportera de l'expérience au jeune effectif havrais et tentera de se relancer personnellement.


Les arrivées des jeunes Marocains Oussama Targhalline (20 ans, de Marseille) et Nassim Chadli (21 ans, deTroyes) sont clairement des investissements pour l'avenir, tout comme le recrutement du défenseur central Etienne Kinkoué (21 ans), rapatrié de l'Olympiakos en Grèce. 

SM Caen, un mercato hyperactif pour seulement 2 arrivées et 3 départs

Le mercato hivernal est un marché d'ajustements. Caen l'a bien compris, en recrutant autant qu'en dégraissant. Côté renforts, deux signatures, jusqu'en juin 2025 : celle du milieu de terrain suédois Anton Salétros, officialisée dès l'entame de la période des transferts début janvier, et celle de l'attaquant Moussa Sylla, en provenance d'Utrecht (Pays-Bas), bouclée hier, lors de l'ultime jour des transactions. 


Si le "viking" a déjà joué, et laissé entrevoir de belles promesses, l'ancien attaquant de Monaco, lui, sera particulièrement attendu par les supporters, lassés par les lacunes offensives d'une équipe qui déçoit et semble loin de pouvoir jouer les trouble-fêtes dans la course à la montée en Ligue 1. Caen a un temps envisagé de recruter Adrian Grbic, mais l'attaquant autrichien du FC Lorient est finalement parti en prêt à Valenciennes. 

Au rang des départs, Malherbe s'est séparé définitivement du défenseur Jason Ngouabi, parti à Bastia-Borgo (National). Trois autres jeunes ont été prêtés. L'Ornais Brahim Traoré s'est engagé hier avec le Standard de Liège (Belgique) pour les six prochains mois, voire plus si affinité puisqu'une option d'achat est inclue dans le deal. Iyad Mohamed est parti prendre du temps de jeu au Mans (National). Quant à Andreas Houndtondji, il quitte QRM, où il était déjà prêté, pour Orléans (National). Même mouvement pour l'ailier Suédois Zeidane Inoussa, qui quitte un prêt à Murcie pour un autre avec la réserve de Valence, en Espagne. 


Enfin, malgré les sollicitations nombreuses, Jessy Deminguet et Norman Bassette restent à Caen. Le premier cité devrait partir libre à l'issue de la saison. Quant au jeune international belge, cible de nombreuses sollicitations et frustré par son manque de temps de jeu en équipe première, il s'est heurté à la fermeté du club normand qui n'envisageait pas de perdre la pépite qui a brillé en Gambardella l'an dernier


QRM, aucune folie, la continuité privilégiée

La frénésie du mercato hivernal ne s'est pas emparée de l'agglomération rouennaise. Quevilly-Rouen Métropole n'a pas de finances extensibles, et n'a pas souhaité gaspiller ses étrennes. Seul le latéral gauche breton Samuel Loric est arrivé en prêt du FC Lorient pour compenser la blessure de Jason Pendant. Malheureusement, la nouvelle recrue s'est elle aussi blessée aux adducteurs lors du dernier match à Grenoble.


Dans le sens inverse, deux joueurs ont quitté la Normandie. Damon Bansais a été prêté pour la seconde partie de saison à Bourg-en-Bresse-Peronnas (National), et le Caennais Andréas Hountondji, en mal de temps de jeu, est donc parti pour Orléans (National).

Actuellement 10e avec 28 points, QRM est plus que dans les temps de passage pour le maintien en Ligue 2, son unique objectif dans une saison où beaucoup lui prédisait les plus grandes difficultés à cause des quatre relégations. 

Les ajustements des clubs normands seront-ils payants ? Réponse début juin au plus tard, la dernière journée de Ligue 2 se disputera le vendredi 2 juin. Toutefois, Si Le Havre poursuit sur son rythme fou, il est probable que l'on puisse tirer certaines conclusions bien plus tôt que la fin de saison. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité