• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Opération commando près du Havre pour voler des caravanes

© Verleye Caravane
© Verleye Caravane

Des individus, organisés et équipés de plusieurs véhicules ont volé des caravanes chez un concessionnaire de Gainneville (Seine-Maritime)

Par Richard Plumet

Il est 3h30 du matin quand l'alerte est donnée hier (mardi 16 janvier 2018) dans la région havraise à quelques kilomètres à l'est d'Harfleur. Un établissement situé à l'entrée  de la commune de Gainneville, sur l'ancienne route nationale qui va du Havre à Yvetot, vient d'être visité.

Plusieurs individus ont pénétré dans l'enceinte du terrain de l'entreprise familiale spécialisée dans la vente de caravanes et de camping-cars.
A Rouen, à l'hôtel de police, les officiers de permanence au centre de commandement de la DDSP 76 (où arrivent les appels téléphonique du 17 pour la Seine-Maritime) sont informés que les intrus de Gainneville ont ouvert le portail et sont entrés avec deux véhicules.

Quelques dizaines de minutes plus tard ils ressortent en emportant deux caravanes. Les voleurs prennent la fuite sur la D6015 en direction de Rouen.

Pour tenter d'arrêter le convoi qui roule vers Yvetot, les  policiers du commissariat de Bolbec-Lillebonne (à une vingtaine de kilomètres de Gainneville) sont mobilisés.

Une voiture de police est envoyée au rond-point situé au sud de Bolbec et se positionne de façon à contrôler et intercepter les véhicules en provenance du Havre.

A 4h40 les phares de trois véhicules apparaissent dans la nuit et se rapprochent. Une Peugeot 308 tractant une caravane ouvre la marche. Une seconde 308, tirant elle aussi une caravane, suit. Fermant le convoi, et un peu plus loin, comme en retrait, une troisième voiture…

Alors que les 308 entrent sur le rond-point, et que les policiers s'apprêtent à effectuer un contrôle, les deux attelages freinent brusquement.
Les conducteurs des Peugeot, à la vue de la voiture de police, stoppent, ouvrent la portière, descendent rapidement et s'engouffrent dans la troisième voiture qui, très vite, se rapproche, embarque les deux suspects et redémarre à toute allure en direction de Rouen en évitant la voiture des policiers. 

Les deux Peugeot abandonnées ne sont pas déclarées volées. Du moins pas encore à cette heure matinale où débutent les premières constatations.  Les caravanes volées sont de la marque Sterckeman.

Une enquête est en cours.

© France 3
© France 3

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus