Près du Havre, la transformation de l'église de Buglise en salle communale fait débat

C'est un projet qui dérange à Cauville-sur-mer, près du Havre. La mairie veut transformer une église en salle de pratique sportives et culturelles. Mais les changements sur les espaces extérieurs cristallisent les inquiétudes.

Le destin de l'église de Buglise devrait bientôt basculer. Un projet de valorisation est dans les cartons de la mairie de Cauville-sur-Mer depuis 20 ans. Le lieu de culte se transformera en salle communale. Car jusque-là, investir dans l'entretien et la rénovation de ce lieu catholique semblait être un cercle vicieux dont il serait compliqué de sortir. 

Je ne saurais pas expliquer à mes contribuables 900 000 euros dans le bâtiment alors qu'il sert à peine une heure chaque année

Christian Grancher, maire (SE) de Cauville-sur-mer

Le projet ne semble pas poser de problème pour l'intérieur du bâtiment. Mais le remaniement des extérieurs interroge le voisinage, comme Roger Emo, inquiet de voir des travaux débarquer juste à côté de chez lui. "Ce lieu devrait être classé au patrimoine pour moi. Là, que va-t-il se passer ? On va voir des parkings sortir de terre, il y aura du bitume partout..."

Une transformation pas si simple 

Les rumeurs circulent depuis plusieurs mois dans la commune. Les tombes du cimetière sont à l'abandon à 80% mais les concessions encore actives se situent autour de l'entrée actuelle, la municipalité doit en tenir compte. Pour le maire de la ville, pas d'inquiétude en perspective. 

L'entrée principale se fera par l'ouest dorénavant, nous garderons l'entrée du cimetière intacte et nous mettrons un petit parking là où il n'y a pas de tombe. Les chênes seront aussi conservés.

Christian Grancher, maire (SE) de Buglise

Cette dernière pécision à de quoi rassurer les écologistes qui sont montés au créneau sur la préservation de l'espace naturel de l'église. Ils restent attentifs à un autre point du dossier : le parking. Qui dit événements et rassemblements de groupes, veut aussi dire besoin de places. Pierre Dieulafait est président d'Ecologie pour le Havre souligne ainsi que "ce genre de structure nécessite d'imperméabiliser le sol pour éviter les risques et présente ainsi un danger pour l'environnement". 

Le dossier devrait être présenté au conseil municipal au printemps prochain pour une ouverture en 2025. 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité