Réforme des retraites : blocages et opération "ports morts" au Havre et à Rouen

La dernière version du texte du projet de réforme des retraites, achevée mercredi par la commission mixte paritaire, doit passer jeudi 16 mars devant le Sénat et l'Assemblée. Mais la mobilisation se poursuit, notamment au Havre et à Rouen, avec l'opération "ports morts" et plusieurs points de blocage.

Réunis en commission mixte paritaire, les 7 députés et 7 sénateurs sont parvenus à un accord sur une version commune du projet de réforme des retraites, mercredi 15 mars en fin de journée. Le texte doit désormais être voté jeudi à 9h au Sénat et à 15h à l'Assemblée.

Après une journée de manifestations et de grèves moins suivie mercredi, les opposants à la réforme des retraites poursuivent le mouvement en Normandie, notamment en Seine-Maritime.  

"On reste tous déterminés"

La fédération CGT des ports et docks organise ce jeudi 16 mars une nouvelle opération "ports morts" de 24h. Les zones portuaires du Havre et de Rouen sont ainsi bloquées depuis 5h30 du matin. Aucun bateau ne peut accoster. "Il n'y a pas d'activité. Zéro. On reste tous déterminés", déclare jeudi matin Sandrine Gérard, secrétaire générale de l'Union locale de la CGT du Havre. La fédération avait déjà organisé une opération "ports morts" de 48h la semaine dernière. 

Du côté de Fécamp, la zone industrielle est bloquée depuis 3h du matin, celle de la Maine, à Maromme, depuis 5h30. À Rouen, un point de blocage est en cours devant la clinique Mathilde depuis 7h. Celui devant le siège de la CARSAT Normandie, a commencé à 6h et a été levé vers 10h. 

Des grévistes bloquent toujours le centre technique communautaire du Havre, empêchant les sorties des camions-bennes. Et la circulation est perturbée entre Penly et Dieppe en raison de plusieurs blocages au niveau des ronds-points. 

Le campus de Mont-Saint-Aignan est bloqué depuis 6h du matin. Alma Dufour, la députée LFI-NUPES de la 4ème circonscription de Seine-Maritime était présente pour soutenir les étudiants.

Une manifestation étudiante doit également partir à 11h de l'Hôtel de Ville de Rouen.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité