​Pour son patrimoine culinaire et son festival Normandie impressionniste, la région Normandie figure parmi les 52 lieux à visiter en 2024 selon le quotidien américain "The New York Times".

Entre Thessaloniki en Grèce et Grenada dans les Caraïbes, la Normandie se niche à la 44ème place sur 52 du fameux classement 2024 des lieux à visiter selon le quotidien américain The New York Times.

Le patrimoine culinaire

Le journal américain le plus lu au monde vante les mérites du patrimoine culinaire de la région. Il cite bien évidemment le camembert, le calvados et le cidre du pays d’Auge. 

Le festival Normandie Impressionniste

Il mentionne également que la beauté de la région a été une véritable source d’inspiration pour les peintres impressionnistes comme Claude Monet ou encore Auguste Renoir. Le quotidien met en avant le festival Normandie Impressionniste qui se tiendra à Rouen (Seine-Maritime) du 22 mars au 22 septembre 2024, insistant sur sa Cathédrale qui brillera de mille feux lors de l'événement.

Il mentionne la peinture Impression, soleil levant qui fête ses 150 ans cette année. "À l’occasion du 150e anniversaire de l’impressionnisme, le festival Normandie Impressionniste célébrera la place centrale qu’occupe la région dans la vie et les œuvres des principales figures du mouvement", explique le New York Times.

Le New York Times parle aussi des communes ayant servi d’inspiration aux peintres et où il faut absolument s'arrêter. Rouen, Le Havre (Seine-Maritime), Giverny (Eure) et Honfleur (Calvados).

Figurant à la 44e place de ce classement, le journal mentionne également Paris en deuxième position avec les Jeux Olympiques qui vont se dérouler cet été.