Evacuation de la ferme des Bouillons de Mont-Saint Aignan : les explications du président de la SAFER

Publié le Mis à jour le
Écrit par Richard Plumet

Emmanuel Hyest, président de la Société d'Aménagement Foncier et d'Etablissement Rural était l'invité du JT de France 3 Haute-Normandie

"Pas de jeu trouble"

Accusé par Claude Taleb, le vice-président (EELV) du conseil régional de Haute-Normandie, "d'avoir joué un rôle trouble" dans le dossier de la ferme des Bouillons, le président de la SAFER a répondu en direct dans le JT 19/20 de France 3 Haute-Normandie, le soir même  de l'évacuation de la ferme par la police. 

Ceux qui occupaient illégalement depuis 3 ans, la ferme des Bouillons, située à Mont-Saint Aignan (près de Rouen) avaient sollicité la SAFER afin qu'elle fasse usage de son droit de préemption à leur bénéfice afin d'empêcher ainsi le propriétaire de cette ferme de la vendre à un jeune agriculteur qui, de son côté, avait déposé un dossier de reprise et s'était porté acquéreur.

Mardi matin la SAFER avait rendu sa décision en annonçant que le projet de reprise des occupants illégaux de  la ferme  ne pouvait pas être pris en compte, et que seul le dossier de reprise par le jeune agriculteur était retenu.
Et ce mercredi matin, dès 6 heures, la police procédait à l'évacuation des lieux, appliquant un arrêté d'expulsion  (une décision de justice) qui courait depuis décembre 2014.

Réponse du président de la SAFER  à Claude Taleb : 

En l'occurrence, la SAFER a joué son rôle, pleinement, dans la totale transparence et dans le respect des gens
(…)  Monsieur Taleb devrait faire un petit moins de politique politicienne ! "



VIDEO : Emmanuel Hyest, président de la Société d'Aménagement Foncier et d'Etablissement Rural répond aux questions de Frédéric Nicolas en direct dans le JT 19/20 de France 3 Haute-Normandie
19/08/2015_reponse de la safer_jts