Bannière résultats municipales

REPLAY - Municipales 2020 à Sotteville-lès-Rouen : ce qu'il faut retenir du débat du second tour

France 3 Normandie vous fait vivre la campagne des municipales 2020. Revoir le débat du second tour lundi 15 juin 2020 sur les enjeux à Sotteville-lès-Rouen en présence des quatre candidats. 

Débat en plateau avec les candidats de Sotteville-lès-Rouen.
Débat en plateau avec les candidats de Sotteville-lès-Rouen. © Amandine Pointel / France Télévisions

Avec près de 30.000 habitants, Sotteville-lès-Rouen est la quatrième commune de Seine-Maritime. La ville a longtemps été gérée par des hommes et des femmes de gauche, notamment par l'emblématique Pierre Bourguignon,  de 1989 à 2014 et décédé en mars 2019. Pour le second tour des élections municipals le 20 juin prochain, ce sera une quadrangulaire avec notamment Luce Pane, maire sortante et candidate à sa propre succession. Elle a obtenu 46,3% des votes au premier tour.

Revoir le débat des candidats

France 3 Normandie vous propose un débat de 40 minutes sur les municipales à Sotteville-lès-Rouen. Les candidats ont notamment débattu sur la vie quotidienne et la sécurité. Une émission présentée par Frédéric Nicolas. 

Les candidats présents au débat :

Pour revoir le débat :

Ce qu'il faut retenir du débat

Sur l’écologie :

“La ville a un train de retard”, constate le candidat de l’Union de la Gauche Alexis Vernier, arrivé en deuxième position au second tour avec 25,4% des voix. “Les mesures prises sont trop tardives et pas à la mesure du moment”

Autre sujet qui fait débat : les herbes qui ne sont pas arrachées dans les caniveaux et les cimetières. Une phénomène qui s’explique par “une volonté écologique”, indique la maire de Sotteville Luce Pane. En effet, la ville n’utilise pas de pesticides depuis 4 ans. 

Il faut changer notre regard sur l’herbe dans la ville
Luce Pane, maire de Sotteville-lès-Rouen

“Ca ne me choque pas si ca ne perturbe pas la circulation des piétons et cyclistes”, commente Stéphane Delahaye, tête de liste " Rassemblement pour Sotteville”, qui a obtenu 14.7% des votes au premier tour. Un avis que ne partage pas Jean Eastabrook : “ Ca génère de la malpropreté, je suis pour l’embellissement de la ville”

 

Sur les pistes cyclables :

“Les pistes cyclables de la rue de Paris sont défoncées”, s’indigne Alexis Vernier. “Il y avait une volonté d’en faire à une époque mais il n’y a rien eu pendant 5 ans” Le candidat de l’Union de la gauche propos un plan vélo ainsi qu’un plan de circulation voiture, “car c’est compliqué de circuler partout à Sotteville, il y a des doubles sens partout.”

“Quand on voit les rares endroits où il y en a, il faut les remettre en état”, commente Stéphane Delahaye. “Nous n’avons pas saisi l’avenir du vélo”, ajoute Jean Eastabrook. “Le vélo doit s’intégrer avec tous les modes de transports ambiants” Le candidat tête de liste “Inventons Sotteville” souhaite consulter les habitants pour participer au projet.

L’actuelle maire de la ville, Luce Pane, a rappelé que Sotteville-les-Rouen était la seule ville rive-gauche qui accueille une atelier de réparation de vélos.
 

Sur le contournement est :

Parmi les quatre candidats, trois sont pour le contournement est qui consiste à créer une liaison autoroutière reliant l’A28 nord à hauteur d’Isneauville et l’A13 et l’A154 près d’Incarville, ainsi que le "rond-point aux vaches". Un avis qu’Alexis Vernier, tête de liste “Ensemble pour Sotteville” ne partage pas.

“Le contournement est, c’est l’avenir, il est absolument nécessaire”, indique Jean Eastabrook, tête de liste "Inventons Sotteville" (Divers) “Il servira à désengorger Rouen et Sotteville”

“Beaucoup de camions entrent dans Sotteville et n’ont rien à y faire”, ajoute Stéphane Delahaye, candidat du Rassemblement National. “La zone industrielle aux heures de pointe est impraticable”

Quant à Luce Pane, actuelle maire PS de la ville : “j’ai toujours pensé qu’il fallait une rocade pour notre agglomération”

 

Sur la sécurité : 

Trafic de drogue, balcons vétustes… certains habitants ont alerté les candidats.

Stéphane Delahaye, tête de liste "Rassemblement pour Sotteville", souhaite “développer la vidéoprotection sur la place Voltaire et la place de l’Hôtel de Ville”

Sur la questions des armes pour la police municipale : “Ça ne sert à rien d’armer la police municipale, on n’arrête pas le rodéo avec une arme à feu”, commente Alexis Vernier.

“La police municipale doit être complémentaire de la police nationale. Ce ne sont pas les mêmes missions.”, explique Luce Pane

 

Les résultats du premier tour

Lors du premier tour la 15 mars 2020, juste avant le confinement, la liste de Luce Pane (DVG) était arrivée en tête avec 46,27% des voix. Suivie de la liste menée par Alexis Vernier (UNION de la GAUCHE) avec 25,36 %  des voix. En troisième position la liste de Stéphane Delahaye (RN) : 14,68 % des voix, puis en quatrième position la liste de Jean Eastabrook (DIVERS) avec 11,27 %  des voix.

Seule la liste de Jean-Luc Robin (EXT-G), qui a fait 2,4% des voix, ne sera pas au second tour. 

Un premier tour marqué par un fort taux d'abstention : 63,3% pour seulement 36,71% de participation. C'est bien plus que la moyenne de Seine-Maritime qui comptait 50,69% d'abstention.

Qui sont les candidats ?

Luce Pane, 64 ans, maire sortante, membre du PS, mène la liste "Rassemblée, Sotteville avance". Ancienne première adjointe de Pierre Bourguignon, elle se présente aux élections municipales en 2014 contre ce dernier et l'emporte au second tour avec 33,2% des voix. 

Luce Pane est maire de Sotteville-lès-Rouen depuis 2014
Luce Pane est maire de Sotteville-lès-Rouen depuis 2014

 

Alexis Vernier, 31 ans, ingénieur spécialisé dans l'écologie et les transports - "Ensemble pour Sotteville" (Union de la Gauche). Il se présente pour la première fois aux élections munucipales et affiche avec sa liste trois priorités : "le social, l'écologie et la démocratie". Sa liste est soutenue notamment par EELV, LFI, le PCF et Génération.s.

Alexis Vernier, tête de liste "Ensemble pour Sotteville"
Alexis Vernier, tête de liste "Ensemble pour Sotteville" © DR

 

Stéphane Delahaye, convoyeur de fond, est tête de liste du "Rassemblement pour Sotteville" (RN) et a été investi par le Rassemblement National.  Il est fondateur du micro-parti Mudi. Parmi les propositions fortes de son programme : "le renforcement de la sécurité, la nécessité de développer la vidéoprotection, au-delà de la place Voltaire et de l’hôtel de ville, et la police municipale".C'est votre 3ème campagne à Sotteville. 

Stéphane Delahaye, "Rassemblement pour Sotteville"
Stéphane Delahaye, "Rassemblement pour Sotteville" © DR

 

Jean Eastabrook - "Inventons Sotteville" (Divers)
Il se présente "sans étiquette" mais le candidat est en fait un ancien animateur d'En Marche. Jean Eastabrook, 70 ans, a démissionné de son poste et n'a pas demandé d'investiture, mais Maxime Boissière, référant départemental du mouvement a déclaré qu'il le soutenait personnellement. 

Sa liste est soutenue par "J'aime Sotteville", premier groupe d'opposition au conseil municipal et association créée par Pierre Bourguignon. 

Jean Eastabrook - "Inventons Sotteville"
Jean Eastabrook - "Inventons Sotteville" © DR

 

Résultat le dimanche 28 juin prochain.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter