Production de Nutella : l’usine Ferrero près de Rouen soumise à 24.400 euros d’amendes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Mathilde Riou .

Début mars 2022, la préfecture de la Seine-Maritime a infligé deux amendes à l’encontre du site Ferrero de Villers-Ecalles, près de Rouen. C’est la plus grande usine au monde productrice de Nutella.

Plutôt habitué aux noisettes, Ferrero devra faire avec des amendes. Au total : 24.400 euros à payer suite à une visite de l’inspection du travail. La préfecture de la Seine-Maritime via la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement) a pris cette décision après avoir constaté que 45 équipements sous pression étaient en retard d’inspection.  

« L’absence de ces contrôles réglementaires ne permet pas d’avoir la connaissance de l’état de ces équipements qui, par leurs caractéristiques d’énergie stockée, présentent un potentiel de danger élevé », note la préfecture de la Seine-Maritime dans un arrêté datant du 1er mars 2022.  

« Au regard de ces manquements, il n’est pas possible d’assurer le niveau de sécurité requis », poursuit l’organisme de l’État. Ainsi, conformément au 1er article L.557-58 du code de l’environnement, deux amendes administratives de 14.800 et 9.600 euros ont été infligées à Ferrero.

Des éléments techniques déjà régulés selon Ferrero

Le service communication de Ferrero nous a répondu que : "les éléments techniques relevés par la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) de Normandie étaient déjà pour la plupart pleinement intégrés dans les plans d’investissements prévus par l’usine de Villers-Ecalles. La majorité de ces éléments techniques ont à ce jour déjà été régularisés, et les derniers équipements le seront dans les meilleurs délais comme indiqué par l’arrêté préfectoral du 21 février 2022."

L’année dernière, la filière française avait dû faire face à un recours déposé par France Nature Environnement concernant son site de stockage. Le fabricant de la pâte à tartiner Nutella devait construire un nouvel entrepôt logistique de 35.000 mètres carrés à Criquebeuf-sur-Seine, dans l'Eure. Le projet a été abandonné.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité