• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

“1 jour, 1 bateau”... Tout ce qu'il faut savoir sur le Mir, présent à l'Armada 2019 de Rouen

Cet habitué de l'Armada était encore sur les quais de Rouen en octobre. Magnifique Mir ! / © Stéphane Lhôte / France 3 Normandie
Cet habitué de l'Armada était encore sur les quais de Rouen en octobre. Magnifique Mir ! / © Stéphane Lhôte / France 3 Normandie

Ce grand oiseau blanc, aux lignes élancées et élégantes, s’est amarré quelques jours au quai Guillaume-le-Conquérant en octobre 2018, en avant-première de l’Armada, dont il est un familier pour y avoir déjà participé à quatre reprises.

Par Olivier Couvreur, avec Nathalie Couilloud / Sea Events

Le Mir, le sprinter des mers

La coque blanche du Mir mesure 109 m de long et elle est rayée d’une longue bande bleue, ce qui permet de le reconnaître facilement quand il navigue de concert avec les quatre autres grands voiliers slaves construits en même temps que lui et sur le même modèle.

REPLAY. Nous étions à bord lors de son passage à Rouen en octobre 2018, en prélude de l'Armada : 
 


Ce majestueux trois-mâts carré en acier a vu le jour en 1987 au chantier Lénine de Gdansk en Pologne et porte le nom de « Paix » en russe. Propriété de l’Académie de marine de Saint-Pétersbourg, où il est basé, il fait office de navire-école pour les futurs officiers de la marine marchande.

Le Mir peut envoyer 26 voiles pour près de 2 800 m2 de toile. La manœuvre de cette cathédrale d’acier et de tissu est assurée par 144 cadets et un équipage permanent d’environ 55 marins. Les cadets sont embarqués lors de la première de leurs cinq années d’étude et sont logés dans des dortoirs de 12 bannettes. Comme dans tous les voiliers russes, quelques cabines sont réservées à des passagers payants : le Mir peut en accueillir 36 sur des croisières de quelques jours.

En 2018, le Mir a encore remporté la grande course où s’affrontent de nombreux grands voiliers, la Tall Ships Races, qui se disputait entre l’Angleterre et le Danemark. Depuis 1996, c’est sa cinquième victoire dans cette épreuve, ce qui fait dire à nombre d’observateurs que le Mir est le plus rapide de sa classe, notamment parce qu’il remonte un peu mieux au vent que ses concurrents. Le carré des officiers présente un impressionnant lot de trophées et de coupes.
 

Le Mir raconté par Michel de Decker

Avec Michel de Decker, écrivain et historien normand, France Bleu Normandie vous propose une série de dix merveilleuses histoires de bateau. Embarquez à bord de ces frégates, goélettes et autres vieux gréements majestueux bercé par la voix de Michel de Decker.


La pépite de l'INA

Grace à l'archive Ina que nous vous proposons ci-dessous, plongez dans le quotidien du Mir avec les cadettes Marina et Katia, les deux seules femmes à bord du navire école russe.
"1 jour, 1 bateau" : le Mir - la pépite INA
 

Le Mir en chiffres

  • Pavillon : Fédération de Russie
  • Année de lancement : 1987
  • Gréement : Trois-mâts carré
  • Équipage : 114 cadets
  • Longueur hors-tout : 109,2m
  • Voilure :  2 800 m2
  • Armateur : Académie Maritime de Saint-Pétersbourg
  • Port d'attache : Saint-Pétersbourg

Le Mir à l'Armada : les infos pratiques

Cliquez ici pour en savoir plus.

Sur le même sujet

Le skipper havrais Charlie Dalin se prépare pour la Transat Jacques Vabre

Les + Lus