Accès interdit au centre de Rouen pour certains véhicules depuis le 1er juillet 2021

La métropole Rouen Normandie a mis en place la première étape de son plan "mobilité durable" avec la création d'une zone à faibles émissions (ZFE) qui a pour objectif de réduire la pollution de l'air.

De nouveaux panneaux de signalisation ont fait leur apparition dans les rues de Rouen pour indiquer l'entrée dans la "Zone de faibles émission – mobilité".

Concrètement, depuis le 1er juillet 2021, certains véhicules ne peuvent plus ni circuler, ni stationner à l'intérieur de la zone du centre de Rouen définie par les boulevards.
Sont concernés  les véhicules destinés au transport des marchandises (poids-lourds  et véhicules utilitaires légers) ayant des vignettes Crit'Air 4, 5 ou non classés.

Camions et fourgonnettes d'artisans, de livreurs ou de commerçants ne pourront donc plus entrer dans le centre de Rouen, que ce soit rive droite ou rive gauche, si ces véhicules sont trop anciens, ou s'ils n'ont pas encore de vignette.

Les axes routiers délimitant le périmètre (restant toutefois autorisés) sont : les boulevards des Belges, de l’Yser, de Verdun et de l’Europe, l’avenue Jean Rondeaux et les ponts Guillaume le Conquérant et Mathilde.

Les véhicules concernés

La métropole Rouen Normandie précise que l’accès, la circulation et le stationnement dans la zone sont impossibles pour un poids lourd ou un véhicule utilitaire léger avec une vignette Crit’Air 4 ou 5 ou " non classé".

Votre véhicule sera donc interdit si :

• si la 1ère mise en circulation de votre VUL de motorisation essence est antérieure au 1er octobre 1997,

• si la 1ère mise en circulation de votre VUL de motorisation diesel est antérieure au 1er janvier 2006,

• si la 1ère mise en circulation de votre PL de motorisation essence est antérieure au 1er octobre 2001,

• si la 1ère mise en circulation de votre PL de motorisation diesel est antérieure au 1er octobre 2009.

Les véhicules concernés sont ceux appartenant à des personnes morales (entreprises, sociétés, associations, collectivités).
L'accès, la circulation et le stationnement dans la zone sera autorisé à votre poids lourd ou votre véhicule utilitaire léger uniquement si vous êtes muni d'une vignette Crit'Air verte ou 1 ou 2 ou 3.

Reste donc à vérifier dans quelle catégorie est votre véhicule, et à défaut de vignette Crit'Air, à passer commande sur le site certificat-air.gouv.fr  
(Cette vignette est payante et coûte 3,67 euros)

VIDEO : vignette Crit'Air mode d'emploi

"Pas au courant"

Comment vont s'organiser les commerçants qui viennent à Rouen pour vendre sur les marchés ? Le 1er juillet 2021, les exposants du marché à la brocante de la place des Emmurées déclaraient ne pas être au courant de cette nouvelle restriction de circulation.

Venant des Andelys (Eure) donc d'une commune extérieure à la métropole rouennaise, Marie est perplexe : "Beaucoup de gens ne vont plus pouvoir circuler, donc ça va poser un réel problème. Si quelqu'un nous donne l'argent nécessaire pour pouvoir racheter et changer de véhicule, il y a aucun problème. Sinon, on fera le forcing ! "

Un peu plus loin, Olivier, lui aussi brocanteur, regrette le côté inégalitaire de cette mesure : "C'est une façon de pénaliser ceux qui n'ont pas d'argent pour acheter un nouveau véhicule, encore une fois, ce n'est pas logique".

durée de la vidéo: 01 min 48
VIDEO - Rouen : accès interdit aux véhicules professionnels depuis le 1er juillet 2021 s'ils n'ont pas la bonne vignette

D'autres interdictions et restrictions à venir

La métropole Rouen Normandie étudie l'extension de cette première zone de faibles émissions-mobilité à 15 autres communes à l'horizon de janvier 2022 pour les mêmes véhicules utilitaires que ceux interdits à Rouen depuis le 1er juillet 2021. Une deuxième exrtension étant envisgée en juillet 2022 pour les véhicules particuliers de même catégorie que les utilitaires interdits.

Par ailleurs, un élargissement de l'interdiction aux véhicules Crit'Air 3, (véhicules un peu plus récents) est envisagé pour 2023.

Communes concernées par le projet de 2022 :  Amfreville-la-Mivoie, Bihorel, Bois-Guillaume, Bonsecours, Darnétal, Déville-lès-Rouen , Le Grand-Quevilly, Le Petit-Quevilly, Mont-Saint-Aignan, Notre-Dame-de-Bondeville, Petit-Couronne, Rouen, Saint-Etienne-du-Rouvray, Saint-Léger-du-Bourg-Denis, Sotteville-lès-Rouen

Ralentissements et bouchons

Avec la mise en place de cette zone de faibles émissions, vieux camions et anciennes fourgonnettes devront donc contourner le centre de Rouen par les boulevards.

Ils n'y seront pas les seuls cet été  et des encombrements sont à donc prévoir puisque de nombreux travaux sont programmés dans le centre de Rouen.
Plusieurs axes seront fermés à la circulation (comme la rue de la République ou le quai de la Bourse), en plus de certaines rues piétonnisées temporairement.

Si vous venez à Rouen en voiture faire du tourisme, sachez que le stationnement est payant dans le centre-ville (et dès la première minute contrairement aux parkings payants où les 10 premières minutes sont gratuites) et que la verbalisation (25 euros le FPS) se fait sans la moindre tolérance grâce aux deux "sulfateuses à PV" de la ville de Rouen, même pour un bref arrêt sans payer.

Quant aux transports en commun, des travaux sont prévus aussi cet été, et des lignes seront déviées et pertrubées en juillet -août.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
circulation économie transports trafic routier pollution environnement écologie