Après l'incendie des immeubles "Verre et Acier", les élèves des Pépinières retrouvent enfin leur école

L'école maternelle et primaire du quartier Saint-Julien de Rouen a dû être fermée pendant deux mois pour décontamination suite à l'incendie des immeubles "Verre et Acier" survenu le 30 septembre 2023. Ce matin, l'établissement a pu accueillir à nouveau les élèves.

Comme une seconde rentrée pour les élèves de l'école des Pépinières à Rouen (Seine-Maritime), ce lundi 4 décembre 2023. Au matin, devant les grilles encore fermées, 350 écoliers de maternelles et primaires étaient impatients de pouvoir retrouver leur classe, après deux mois d'attente.

Un soulagement pour les enfants

L'excitation était donc palpable chez ces enfants qui avaient dû, depuis l'incendie des immeubles Verre et Acier, faire cours dans le gymnase Nelson-Mandela (ou dans l'école Rosa-Parks pour les plus grands). Grand sourire aux lèvres, ils étaient nombreux à être soulagés d'être enfin de retour. 

durée de la vidéo : 00h00mn07s
Le jeune Ilan explique être heureux de retrouver son établissement habituel ©Olivier Flavien

Soulagement aussi chez les parents, d'abord parce qu'ils sont nombreux à habiter près de l'école. Ce retour à la normale va donc simplifier leur quotidien d'aller-retour pour aller chercher leurs enfants.

Mais aussi pour leurs enfants, scolarisés pendant deux mois au gymnase Nelson-Mandela dans des conditions d'apprentissage peu optimales (salles et matériel pas adapté, bruit etc... ), et qui avaient hâte de reprendre le chemin de leur école. 

durée de la vidéo : 00h00mn34s
Les parents d'élèves des Pépinières sont eux aussi soulagés par ce retour à la normale ©Olivier Flavien

Si les élèves ont dû passer autant de temps loin de leur école, c'est aussi par principe de précaution pour la santé de ces jeunes enfants. Un protocole de décontamination de l’ensemble des locaux du groupe scolaire a été mis en place selon les normes en vigueur et tous les filtres des VMC ont été changés. Toutes ces opérations ont été réalisées en lien avec l'Inspection du travail. 

Après la décontamination, il a fallu préparer l'école pour qu'elle puisse accueillir à nouveau ses élèves. Une étape qui a nécessité près de deux semaines selon Florence Hérouin-Léautey, adjointe au maire de Rouen, en charge des écoles, des crèches et des accueils de loisir. 

durée de la vidéo : 00h00mn20s
L'adjointe au maire de Rouen en charge des écoles explique comment l'école a été préparée à recevoir à nouveau ses élèves. ©Olivier Flavien

Afin de faciliter le retour des personnels enseignants et des élèves dans les locaux, la Ville de Rouen et l'Éducation nationale ont mobilisé des effectifs supplémentaires exceptionnels. 15 agents ont ainsi été appelés en renfort notamment pour déballer et réinstaller le matériel scolaire qui avait été décontaminé et stocké quelques jours après l'incendie. 

Pour voir cette réouverture de l'école en images, regardez le reportage réalisé ce lundi 4 décembre au matin par notre équipe de journalistes Mélisande Queinnec et Olivier Flavien :  

durée de la vidéo : 00h02mn01s
Les élèves des Pépinières ont pu retrouver le chemin de leur école, après deux mois d'attente. ©Mélisande Queinnec, Olivier Flavien

Le site est-il sûr pour les enfants? 


Si l'enthousiasme règne globalement aux Pépinières, quelques inquiétudes ont malgré tout été soulevées ce matin par certains parents d'élèves. L'école se trouve en effet à proximité des immeubles "Verre et Acier" qui ont brûlé le 30 septembre dernier.

En effet, si un "surfactant" a été déposé pour limiter la dispersion de particules potentiellement nocives dans l'air (pour en savoir plus, cliquez ici), les déchets liés à l'incendie, eux, n'ont pas encore été évacués. 

Y'a eu beaucoup de communication autour de ça, après on se pose toujours des questions vu l'ampleur du truc. Je me demande comment ils vont faire pour évacuer les déchets liés à l'incendie des immeubles, est-ce qu'ils vont réévacuer l'école ou pas, qu'est-ce que le futur va apporter quoi?

Cyril, parent d'élève de l'école des Pépinières Saint Julien

Le chantier d'évacuation de ces déchets devrait démarrer en janvier et se terminer en juillet/août 2024, peut-on lire dans le point de situation publié par la mairie de Rouen ce lundi 4 décembre. Des travaux qui seront réalisés en lien avec l'autorité sanitaire. 

Dans ce communiqué, la municipalité invite par ailleurs les riverains à "une réunion publique organisée mercredi 10 janvier à 18h30, en présence de l’entreprise, pour présenter le déroulement des travaux aux habitants."

Pas de fibre d'amiante détectée

Concernant l'amiante, la ville de Rouen ajoute avoir réalisé une quarantaine de prélèvements pour analyse. Les résultats, publics (et à retrouver ici), sont tous négatifs : aucune fibre d'amiante n'a été détectée. 

De quoi rassurer les parents d'élèves sur la santé de leurs enfants, alors que ces derniers vont à nouveau faire classe dans leurs locaux du groupe scolaire Les Pépinières Saint-Julien.