• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Armada 2019 : nous sommes montés au sommet du mât du Belem !

Visiter des bateaux à quai c'est bien, mais vus d'en haut, ils sont encore plus beaux ! Nous vous proposons de vivre une expérience sensationnelle au sommet du Belem, à la rencontre de deux marins de son équipage : Yannick et Cédric ⚓️

Par Jonathan Pasque

Le Belem, une histoire de passion

C'est un joyau du patrimoine maritime français. C'est aussi l'un des plus anciens trois-mâts d'Europe encore en état de navigation. Le Belem, construit à Nantes en 1897, a tout d'abord été utilisé pour le transport de marchandises. Il est ensuite passé entre les mains de l'Angleterre et de l'Italie avant de redevenir français en 1979. Durant ses différentes vies, le Belem a été plusieurs fois rebaptisé et a connu différente transformation en fonction des ses usages (voilier de charge, croisière de luxe et navire-école). C'est à Venise qu'il fût finalement racheté dans un piteux état à la fin des années 70 par un amateur français nostalgique. Il est aujourd'hui reconverti dans le cabotage et offre des stages d'initiation et de découverte aux passionnés. La marine nationale s'en sert également pour l'entraînement de ses mousses. Cerise sur le gâteau, le Belem est classé au titre des monuments historiques depuis le 27 février 19844.


Ascension du mât de misaine

Visiter des bateaux à quai c'est bien, mais vu d'en haut, ils sont encore plus beau ! Dans le reportage ci-dessous, nous vous proposons de vivre une expérience sensationnelle, grimper au sommet du mât de misaine du Belem accompagné par deux marins très sympathique de son équipage : Yannick et Cédric.
Première étape avant l'ascension, il faut s'équiper d'un baudrier doté d'un système auto bloquant en cas de chute. Le mât de misaine du Belem mesure tout de même 32 mètres !
Une fois perché avec nos deux marins sur la dernière vergue appelée cacatois, c'est l'occasion d'échanger avec eux tout en profitant de la vue imprenable sur l'Armada de Rouen. Cédric et Yannick nous expliquent par exemple pourquoi un marin peut-être amené à monter en haut d'un mât, ce qui les fait vibrer lors de leur aventure au large à bord d'un voilier toutes voiles bordées ou encore les moments qu'ils trouvent les plus ingras dans une vie de marin.
 

Réalisation : Jonathan Pasqué et Oscar Lemoine Chalin
Drone : Hervé Colosio
Montage : Juliette Bondil

A lire aussi

Sur le même sujet

Expo Rockwell Musée de Lisieux

Les + Lus