Le bac de Quillebeuf a remis le cap sur Port Jérôme

© Sylvie Callier
© Sylvie Callier

Le passage d’eau pour les véhicules entre Quillebeuf (Eure) et Port-Jérôme (Seine-Maritime) est de nouveau opérationnel. Le service avait été interrompu à la suite d’une avarie fin février. Mais un nouveau bateau devrait être mis en chantier à l'automne prochain.

Par Jean-Luc Drouin

Le 24 Février dernier, le bac de Quillebeuf-sur-Seine était victime d'une panne de propulseurs.

Une avarie qui s’est traduite par une collision avec un poteau d’amarrage, ouvrant une brèche de vingt-cinq centimètres dans la coque, entraînant une voie d’eau.

En raison des travaux de réparations réalisés aux docks flottants du bassin Saint-Gervais dans le port de Rouen (Seine-Maritime) et en l’absence de bacs disponibles pour assurer le remplacement, le trafic a été interrompu.

Bac entre Port-Jérôme (Seine-Maritime) et Quillebeuf (Eure) / © Photo : Conseil Départemental de Seine-Maritime
Bac entre Port-Jérôme (Seine-Maritime) et Quillebeuf (Eure) / © Photo : Conseil Départemental de Seine-Maritime

Pendant cette période les 2.000 véhicules qui empruntent cette liaison fluviale (1.700 le week-end) ont été obligés de faire un détour par le pont de Tancarville en s’acquittant du péage (2,60 euros), alors que la « croisière » est gratuite.

La reprise des rotations du bac est donc une excellente nouvelles pour les usagers.

6 millions d’euros pour un nouveau bateau

Au Conseil Départemental de Seine-Maritime on confirme qu’un nouveau bateau sera bientôt mis en chantier, probablement à l’automne prochain, afin d'assurer une meilleure fiabilité du service.

Le coût estimatif de ce nouvel outil de liaison fluvial est annoncé autour de 6 millions d’euros.
Un investissement qui sera assuré pour 2,4 millions d’euros par les départements de la Seine-Maritime et de l’Eure et à 1,2 millions par la Région Normandie.

Cerise sur le gâteau, le coût de fonctionnement du nouveau bac serait significativement réduit en passant de 2,8 millions à 1,9 million d’euros.

Un nouvel outil pour suivre le service des bacs de Seine

Entre Rouen et Le Havre, dans sa partie maritime, la Seine ne compte que trois ponts : un gratuit, celui de Brotonne, et deux payants : celui de Tancarville et celui d'Honfleur (pont de Normandie). L'autre moyen de traverser la Seine consiste à utiliser (gratuitement) l'un des 8 bacs répartis entre Grand-Quevilly et Quillebeuf-sur-Seine.

La page du site Inforoute76.fr , site mis en place par le département de Seine-Maritime pour informer en temps réel les usagers des bacs de Seine
La page du site Inforoute76.fr , site mis en place par le département de Seine-Maritime pour informer en temps réel les usagers des bacs de Seine


Sur le même sujet

Caen: Deux jours après la rentrée, le lycée Malherbe déjà bloqué

Les + Lus