EN IMAGES. Découvrez le nouveau centre aquatique moderne et écologique qui ouvrira à Rouen en 2027

C'est l'un des projets de rénovation urbaine les plus importants en France selon Nicolas Mayer-Rossignol : le nouveau centre aquatique de la ville devrait ouvrir ses portes fin 2027 sur les Hauts de Rouen. Il a été dessiné par un architecte de renommée internationale.

C'était un équipement très attendu sur les Hauts-de-Rouen, après la fermeture de la seule piscine du quartier en 2015. Nicolas Mayer-Rossignol vient de présenter ce mercredi 17 janvier à la presse le nouveau centre aquatique de Rouen. Un équipement ambitieux avec une piscine olympique, une fosse de plongée et une plaine de jeux. Coût estimé entre 15 et 20 millions d'euros.

Ouvert sur le sud par une grande baie vitrée

Architecte du Hangar 105 sur les bords de la Seine à Rouen, c'est Marc Mimram qui a, à nouveau, été choisi pour concevoir ce centre. Sur un plateau qui domine la ville, il a imaginé un bâtiment de 4300 mètres carrés, concave, ouvert sur le sud et sur une plaine de jeux par une grande baie vitrée.

durée de la vidéo : 00h01mn50s
Visite virtuelle du nouveau centre aquatique des Hauts de Rouen ©Marc Mirmram Acrchitecture Ingéniérie

Le centre ouvrira dans un quartier très orienté sur le sport : les 10 000 licenciés des Hauts de Rouen représentent à eux seuls 10 % des habitants de ce quartier de la ville. Un équipement accessible en transport en commun à 5 à 10 minutes à peine de Bihorel, Bois Guillaume et Darnétal.

Moins de chlore

L'équipement sera le plus écologique possible. Le toit, couvert de panneaux photovoltaïques, assurera la moitié de la consommation d'électricité du centre aquatique. Le choix de la perlite, une roche volcanique, pour filtrer l'eau de la piscine, permettra d'utiliser moins de chlore et de renouveler l'eau moins souvent. Une eau qui, une fois traitée, sera utilisée pour nettoyer les bâtiments et assurer l'arrosage de la plaine de jeux. 

Le projet s'inscrira dans la rénovation urbaine des Hauts de Rouen. 190 millions d'euros, le deuxième projet de rénovation le plus important de France, selon le maire de Rouen.