INFO FRANCE 3. Un policier de Rouen corrompu, soupçonné d'avoir renseigné des dealers

Un policier de Rouen (Seine-Maritime) a été placé en garde en vue, puis sous contrôle judiciaire avec interdiction d'exercer toute fonction de police. Il est soupçonné d'avoir renseigné des dealers et d'avoir "violé le secret professionnel". Précisions.

Il s'agit du policier du tribunal de Rouen qui avait été victime d'insultes racistes et de propos haineux dans un groupe de discussion Whatsapp entre policiers.

Ce dernier a été placé en garde à vue mi-janvier 2024 pour une toute autre affaire, dans laquelle il ne serait plus la victime mais l'auteur des faits.  

Selon nos informations, il est soupçonné d'avoir notamment renseigné des dealers sur des opérations policières les concernant quand il exerçait au tribunal de Rouen pour s'occuper des escortes. À cela s'ajoutent des soupçons d’usage et d’acquisition de produits stupéfiants et de travail dissimulé.

Violation du secret professionnel

Le parquet d'Évreux a été saisi par le parquet général de Rouen pour enquêter sur le fonctionnaire de police en question, exerçant désormais à Mayotte.

"Cette enquête, confiée à l’antenne de Rennes de l’Inspection Générale de la Police Nationale, a permis de caractériser à l’encontre du mis en cause des infractions de violation du secret professionnel, de détournement de la finalité d’un traitement de données à caractère personnel, d’usage et d’acquisition de produits stupéfiants et de travail dissimulé par dissimulation d’activité", précise Rémi Coutin, procureur de la République d'Evreux à France 3 Normandie.

Reconnaissance des faits

L'homme a reconnu les faits. Il a été déféré au parquet d’Evreux où il s’est vu remettre par un magistrat une convocation par procès-verbal pour l’audience du tribunal correctionnel qui aura lieu le 21 mars 2024 à 13h30.

Dans l’attente de l’audience, il a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction d’exercer toute fonction de police et toute fonction publique.