Luminopolis, un escape game scientifique pour percer les mystères de la lumière à Rouen

C'est une nouvelle manière de découvrir notre patrimoine normand. Ouverte depuis février, l'exposition Luminopolis à l'Atrium de Rouen permet aux curieux et aux curieuses de découvrir l'histoire de la lumière dans une ambiance sombre et fluorescente à la fois.

Après être passée par la billeterie, une petite famille se dirige vers un sas, sombre en apparence. Chaque membre appuie sur la pédale de gel hydroalcoolique, les mains sont désinfectées, une animatrice leur ouvre l'entrée. Elle accompagnera le petit collectif familial et l'aiguillera tout au long du chemin. Quelques lumières bleues font office d'éclairage mais le noir prédomine. L'animatrice commence. 

Vous allez choisir une carte numérique selon les trois niveaux de difficulté. En tout vous devrez répondre à 38 énigmes, chacune vous donnera un mot et à la fin un code vous sera octroyé pour vous enfuir.

Animatrice de Luminopolis

Les règles de base sont fixées, car oui l'objectif d'un escape game est bien de vous enfuir. 

"Trois, deux, un, c'est parti" 

L'animatrice ayant fini son discours, elle scanne la carte et lance le top "Trois, deux, un, c'est parti. Bon courage !". Maintenant, c'est à vous de faire la lumière sur tous les mystères de l'énergie en Normandie. 

Un grand espace s'ouvre, des dizaines d'énigmes à manipuler se combinent à la lueur des écrans tactiles. Une cinquantaine de personnes se creusent les méninges. 

Peu importe leur âge, les 4 000 visiteurs depuis mai dernier ont su trouver leur compte dans les trois niveaux de difficulté proposés.

Emmanuelle est venue passer l'après-midi avec Ruben, son neveu et aucun doute les deux sont conquis. "Ca permet de réviser les bases sans avoir réellement le côté scolaire.", souligne la tante. Et le petit Ruben, huit ans : "J'aime bien les sciences et les énigmes", sourire aux lèvres et impatient d'accéder à la prochaine étape. 

Caroline Evrard, chargée de développement à l'Atrium de Rouen, est heureuse de voir un tel engouement autour de cette exposition atypique. 

Il faut rendre à César ce qui lui appartient. Nous nous sommes inspirés de ce merveilleux concept mis en place au Cap Sciences de Bordeaux. Il attire des publics très différents, de la famille aux amis et tout le monde demande déjà quelle sera la prochaine exposition.

Caroline Evrard, chargée de développement à l'Atrium de Rouen

Mais au final, on apprend quoi à travers ces énigmes ?

La lumière pour débutants et confirmés 

Nourrir des plantes à l'aide de la lumière, trouver les bonnes énergies, retracer l'histoire de nos sources lumineuses, les moyens d'apprendre sont divers et variés. Lucie René est programmatrice culturelle à l'Atrium, pour elle, c'était évident de proposer un apprentissage ludique. "Nous sommes très fiers de cette exposition, elle vient compléter les autres parties autour de Luminopolis comme le planétarium. Il y a un véritable enjeu, c'est drôle de voir des adultes comme des enfants courir d'une énigme à l'autre pour répondre. Ça leur donne envie d'en savoir plus". 

 Vous avez donc jusqu'au 31 octobre prochain pour percer les mystères plus ou moins sombres de Luminopolis. 
 

 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité