Malgré les nombreuses applications de rencontres, les agences matrimoniales ont toujours du succès

Publié le
Écrit par Mathilde Riou .

A l’heure des applications et des réseaux sociaux, de plus en plus de personnes souhaitant trouver l’amour font appel à des agences matrimoniales. Ces cabinets ont su renouveler leurs méthodes pour répondre aux demandes des célibataires. Exemple en Normandie.

Une simple plaque sur un immeuble du centre-ville de Rouen indique le nom de cette agence matrimoniale nouvelle génération. « Entre Elle et Lui » est gérée par Julie Ribeiro qui accueille ses adhérents dans un appartement joliment décoré et chaleureux. Dès qu’on passe la porte de son agence, on se sent à l’aise et c’est ce que recherche la conseillère en relation amoureuse : «J’accueille des personnes qui parfois ont perdu confiance en eux, le premier entretien peut durer deux heures. J’ai vraiment besoin de connaître la personne pour l’aider au mieux ».

L’aspect confidentiel est aussi recherché par les personnes qui font appel à son agence : « j’ai des personnes qui sont soit gérants d’entreprises, soit elles ne veulent pas s’exposer sur la toile parce qu’elles ont parfois un métier comme dentiste ou ophtalmo et ne veulent pas être reconnues par leurs clients. »

Une envie de rencontre réelle et durable

La déception des applications concerne principalement les femmes : « j’en ai rencontré qui avaient eu l’impression de n’être qu’un bout de viande. Certaines ressortent vraiment cassées après des expériences sur les applications. D’autres en ont assez de perdre leur temps 4h par jour à essayer de rencontrer quelqu’un ». Certains échecs liés au virtuel peuvent parfois dégouter les célibataires : « pour les personnes qui ont un manque de confiance en elles, elles ont besoin qu’on leur apporte quelque chose. On va les aider en les coachant, en les accompagnant. On leur apprend à séduire à nouveau quand ils ont perdu confiance ».

Titulaire d’une formation de conseillère en relation humaine, elle propose à ses adhérents une aide à la préparation des rendez-vous et un debriefing à chaque rencontre.

« Se rencontrer soi-même avant de rencontrer l’autre »

L’agence « Entre Elle et Lui » située à Rouen couvre les cinq départements normands. Elle est associée à celle de Paris. Leur franchise a l’exclusivité d’un outil appelé « Profil’INC ». Développé par des experts de l’approche neurocognitive et comportementale, il est utilisé pour les sportifs, la gestion d’entreprise, les cabinets de recrutement, il permet de ressortir le potentiel de la personne. Un test est réalisé par un expert, c’est « un rendez-vous avec eux-mêmes » précise Mme Ribeiro qui se fait en ligne et par téléphone pour « apprendre leur comportement, comment ils fonctionnent, leurs besoins, leurs spécificités, tout ce qui fait leur personnalité, leur potentiel mais aussi tout ce qui va être négatif ».

Le compte rendu du test est restitué au client qui apprend (parfois) des choses le concernant et à la conseillère qui est plus à même de trouver une compatibilité dans son fichier d’adhérents. 400 personnes sont inscrites entre l’agence de Paris et celle de Rouen. Trois forfaits sont proposés aux adhérents allant de 1450 à 2450 euros en fonction de la durée et des objectifs.

La moyenne d’âge entre 45 et 60 ans représente la majorité des clients de l’agence mais de plus en plus de jeunes ont recours à cette méthode. « Les jeunes reprochent aux applications le manque de romantisme et de séduction. C’est plus difficile de mettre leurs chances de leur côté car il n’y a pas de jeu de regards, de séduction » précise la conseillère qui annonce un taux de réussite de 2 personnes sur 3. 

Julie Ribeiro reconnait que le facteur « chance » joue un rôle considérable : « on a parfois des personnes super compatibles sur le papier mais l’alchimie n’opère pas et là on n'y peut rien. Et puis aussi, il y a des gens qui ne sont pas prêts, ils pensent l’être mais en fait non. Et on leur dit quand c’est le cas. A chaque rencontre, je débriefe avec les deux et je peux revenir sur ce qui n’a pas été »

Cela lui arrive de collaborer avec d’autres agences situées en Normandie si un profil compatible n’est pas dans sa base de données d’adhérents.

16 millions de célibataires en France

Avec 16 millions de célibataires en France, les agences matrimoniales ont encore un avenir notamment pour les personnes déçues par les rencontres éphémères. Contrairement aux sites de rencontre en ligne où il n’y pas l’obligation réglementaire de vérifier les informations transmises par les internautes lors de l’inscription, les agences matrimoniales vérifient l’identité des adhérents. Ainsi sur le site Unicis, un des leaders du marché français il est demandé à chacun :

 

  • D’être libre à l'état civil : célibataires, séparé(e)s, divorcé(e)s, en instance de divorce mais séparés de corps et vivant seul, veuves, veufs
  • D’avoir un réel désir de connaître une relation de couple épanouissante, sérieuse et durable
  • D’être réellement motivé et sincère dans votre démarche de faire confiance à notre agence
  • D’être indépendant financièrement
  • D’avoir une allure et une présentation agréables
  • Psychologiquement, de faire preuve d'une stabilité certaine

 

Les candidats ne peuvent pas non plus tricher sur leurs photos de profil par exemple. Et pour ceux qui souhaitent une version hybride de l'agence matrimoniale, l'Amour Normand a ouvert ses portes en 2021 à Vire. A sa tête Marilyne Moison qui propose de rencontrer les adhérents à leur domicile et la gestion des annonces sur le site consacré.

"Profils vérifiés manuellement ! Rencontre sérieuses exclusivement !En Normandie proche de chez vous ! Intégralement gratuit pour les Femmes ! Exclusif : une conseillère à votre écoute !", voici les promesses de la responsable. Elle envisage également d’organiser des manifestations conviviales comme des thés dansants, mais aussi des voyages avec des célibataires disponibles quelques jours. Encore une autre façon de faire connaissance. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité