"Nous sommes tous menacés." Après l'attaque de la synagogue de Rouen, la communauté juive abasourdie

"C'était à craindre, malheureusement." Le représentant de la communauté juive de Normandie est choqué par l'attaque de la synagogue de Rouen perpétrée ce vendredi 17 mai. Nassim Lévy déplore des actes antisémites qui se multiplient, "indirectement encouragés par les propos haineux de certaines personnalités politiques".

Il est le porte-parole d'une communauté sous le choc. Nassim Lévy préside le consistoire des associations cultuelles israélites de Normandie, une association qui fédèrent les synagogues de la région. Il a accordé un entretien à France 3 Normandie, après l'attaque de la synagogue de Rouen, vendredi 17 mai 2024.

Un homme a jeté un cocktail molotov dans les locaux de la synagogue de Rouen. Il a été abattu par la police. Que ressentez-vous aujourd'hui ?

On le craignait, malheureusement. C'est un acte antisémite de plus sur le territoire national et dans notre région Normandie. Nous ressentons une tristesse profonde. Nous sommes très blessés.

Ce qui est triste c'est que les valeurs de la République sont bafouées. Dans certaines de nos synagogues, les drapeaux français encadrent les tables de la Loi. Nous faisons des prières tous les samedis pour la Républque française et pour nos concitoyens de toutes les confessions. Et évidemment pour les forces de l'ordre qui nous protègent tous.

Ce qui est consternant, c'est qu'on attaque un lieu de culte gratuitement. Malheureusement une partie de la population est contaminée par la haine antisémite.

Nassim Lévy

Président du consistoire israélite de Normandie

Vous sentez-vous menacés ?

Bien sûr. Nous sommes tous menacés. On est tous menacés par les fous qui sont complètement embobinés avec les réseaux sociaux. Personne n'est à l'abri.

Il faut le dire, ce climat particulier est encouragé par des propos haineux d'une partie de la classe politique pour une récupération électorale. 

Ces actes sont indirectement encouragés par le discours haineux de certaines personnalités politiques. Ils ne pensent pas aux valeurs de la République. Ils espèrent être élus en récupérant les voix de gens ignorants. C'est irresponsable.

Nassim Lévy

Président du consistoire israélite de Normandie

Malheureusement. Ils ne se rendent pas compte du danger que cela peut représenter dans notre pays. Aujourd'hui on s'en prend aux juifs. Demain, on va attaquer d'autres personnes qui ne sont pas de confession israélite. Ce n'est pas bon.

Les propos de ces politiques sont aussi souvent repris dans les médias. Il faut collectivement s'interroger parce que nous avons tous un devoir de protection.

Comment la communauté juive vit-elle cet événement ?

Nous sommes dans une colère terrible. Dans la République, tout le monde est respecté et on doit respecter tout le monde. Je ne comprends pas cette haine gratuite qui tombe sur notre population française israélite. Ce qui m'inquiète le plus, c'est ce que les futures générations voient ça. Nous allons avoir un travail collectif à faire.

Ce climat est alimenté par une crise internationale à laquelle nous ne pouvons rien. Depuis le 7 octobre (jour de l'attaque du Hamas en Israël, NDLR), les actes antisémites se multiplient. Les forces de l'ordre et le gouvernement font le maximum pour remédier à ça. Mais c'est viral.

Aujourd'hui, j'ai reçu beaucoup de coups de téléphone de gens qui apportent leur soutien. C'est rassurant. Il y a toujours des gens bien et justes qui essayent de nous remonter le moral. On aspire tous à la paix et à vivre dans la sérénité.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité