QRM : 200 kilomètres pour supporter leur équipe... à domicile

L'ambiance était souriante vendredi lors du déplacement à Mans pour la rencontre face à Bourg-en-Bresse. / © Angèle Devecchi
L'ambiance était souriante vendredi lors du déplacement à Mans pour la rencontre face à Bourg-en-Bresse. / © Angèle Devecchi

C'est la situation atypique des supporters normands, contraints d'aller au Mans pour encourager l'équipe de Quevilly Rouen Métropole. Malgré les déplacements organisés par le club, ils ne sont qu'une centaine à avoir assisté à la défaite de leur équipe face à Bourg-en-Bresse.

Par Simon Auffret

Les chaises de la MMArena sont parées de roue et de jaune : la proximité avec Quevilly Rouen Métropole s'arrête à ce détail, qui a pu réconforter, au moins un peu, les supporters du club de Ligue 2.

Les travaux dans le stade Diochon de Rouen, pour mise aux normes, ont obligé la direction à délocaliser les 6 premières rencontres de l'année dans la Sarthe. 222 km de route, que le club a décidé de faciliter au moins un peu : des bus sont affrétés entre les deux villes à chaque match.

Le tout pour 10 €, billet d'entrée dans le stade compris. Un tarif imbattable pour une opération séduction limitée : seule une centaine de personne se sont déplacées... à domicile pour voir la défaite de leur équipe face à Bourg-en-Bresse, le vendredi 11 août. 

Une simple contrariété pour les supporters du jeune kop "irrésistibles normands", qui garderont le sourire tout au long de la route. Chaque déplacement coûte 2 000 € au club, qui prend en charle la moitié des frais de transports pour ses supporters. Pour le président de QRM, l'important était aussi de stabiliser les déplacements pendant les travaux : "c'était mieux pour nous plutôt que de jouer 2 matchs dans un stade, 1 dans un autre". Michel Mallet estime le coût total de l'opération à "250 000 €". Une charge importante pour le plus petit budget de Ligue 2.

Dans une enceinte occupée par moins de 600 personnes, QRM s'incline 4 à 1 pour le second match de Ligue 2 de sa jeune histoire. 

Reportage de Angèle De Vecchi, Grégory Thélu, Alexis Molina-Mounier et Gaëtan Danré. Avec comme interlocuteurs : 
  • Benjamin, supporter de Quevilly Rouen Métropole
  • Geoffrey, supporter de Quevilly Rouen Métropole
  • Olivier Duval, président du kop "Les Irrésistibles Normands"
  • Michel Mallet, président de Quevilly Rouen Métropole


Vente de calendriers: attention aux faux pompiers !

Près de chez vous

Les + Lus